Coachella de A à Z

Author: | 3 Comments »

Je sais que plusieurs d’entre vous avez suivi mon périple à Coachella via Facebook ou Twitter mais je tenais à faire un rapport plus complet, et dieu sait qu’il est complet, de cette belle aventure avec mon oeil d’organisatrice d’événement.

D’abord, qu’est-ce que le Festival d’Art et Musique de la Vallée de Coachella?

C’est un événement d’art et musique organisé par Goldenvoice qui se tient à Indio en Californie sur le terrain de Polo “Empire Polo Fields”. Sur le site on retrouve plusieurs scènes et tentes et les styles musicaux varient du rock alternatif au hip hop en passant par la musique électronique. On y trouve également plusieurs installations artistiques de toutes sortes.

Photo prise de la Grande Roue

Les scènes principales sont :

1. Stage Coachella

2. Outdoor Theatre

3. Gobi Tent

4. Mojave Tent

5. Sahara Tent.

Le site : Un grand terrain de jeu

Le site entouré de palmiers et de montagnes est absolument féérique. Comme il s’agit d’un terrain de Polo, vous pouvez imaginer la beauté de la pelouse et que dire du magnifique Rose Garden, qui fut mon coup de coeur.  Ajoutez à ce tableau le climat californien et vous comprendrez pourquoi les festivaliers adorent Coachella. Même les artistes invités avouent que c’est un de leur événement favori.

La chaleur est assez intense le jour,  jusqu’à 38 degrés Celsius. Les tentes sur le site deviennent donc un refuge apprécié afin de se protéger du soleil cuisant. Une fois le soleil couché, la température se rafraîchit et l’on assiste alors à la transformation du site qui s’illumine pour le plaisir de nos yeux. Les installations d’art, la Grande Roue et les palmiers deviennent tous multicolores. Des faisceaux (search light) de lumière, installés en périphérie du site illuminent le ciel. C’est grandiose. Assurément, Coachella représente un site rêvé pour un événement.

Getting to Coachella…..Patience! It’s a marathon

Il semble que cette année, l’accès au site était particulièrement difficile en comparaison aux années précédentes. Ceci dit, il m’apparaît normal qu’avec une foule de 80 000 personnes, on se retrouve avec beaucoup de traffic et des files d’attente.  La première journée est la pire. Un bracelet est remis à tous les festivaliers sur présentation de leur billet, ce qui crée une congestion à l’entrée. Les 2 autres jours, l’accès au site se fait plus facilement. Une autre raison pour l’attente et les files, les sacs à l’entrée sont fouillés afin de s’assurer que vous n’apportez aucun alcool ou autre liquide, drogues ou nourriture sur le site. Notez que le pire du traffic est après 15h.

Stationnement: ou est  la sortie!

Lorsque vous stationnez votre voiture, localisez la sortie du site et stationnez vous prêt de celle-ci. Si vous ne faites pas attention à ce détail, vous pourriez vous retrouver coincé dans un noyau de circulation durant 2 heures au retour. Et croyez-moi, après avoir marché des milles au soleil, la dernière chose que l’on souhaite est d’être pris dans un bouchon.

Où loger?

Nous avions loué une villa à La Quinta, ville située à 10 minutes de Coachella. Nous avions une piscine donc le jour avant de se rendre à Coachella, on se rafraicissait et chillait avant les grosses soirées qui nous attendaient. D’autres festivaliers logent dans des hôtels à Palm Spring. Il est également possible de camper sur le site avec une tente. D’ailleurs, il paraît que les “after-partys” sont très bien au camping…..par conséquent ça veut aussi dire qu’on ne dort pas beaucoup non plus. Voir ici info pour le logement.

On marche beaucoup à Coachella!

On marche énormément à Coachella. Du stationnement au site, vous pouvez calculer 20 minutes de marche sous le soleil et c’est comme ça toute la journée si l’on se promène d’une scène à l’autre. Les distances sont assez grandes. Pensez à des souliers confortables. Pour ma part, je portais des gougounes,  ce qui était parfait le jour. Je me promenais même nu pied le jour, la pelouse est tellement débile. Toutefois en soirée, dans la noirceur et avec la quantité de monde qui avait bu toute la journée, disons que je me suis fait passablement marcher sur les pieds.

La Programmation

Je suis assez satisfaite de ma 1ère édition, mais la première fois est toujours la meilleure, non? J’ai trouvé la programmation 2010 assez variée. J’ai fait plein de découvertes telles que Aeroplane, Rusko, hockey, XX. C’est d’ailleurs la beauté de Coachella. Y voir des artistes dont nous sommes déjà fans mais également faire plein de découvertes. La programmation est tellement hot que les choix sont excessivement difficiles à faire à certaines heures de la journée. Par moments, on voudrait avoir un clone. Je vous le dis, c’est pas facile :)

Un coup de coeur : la tente DOLAB. The Do LaB en est à sa 6ème participation à Coachella. On y  retrouvait des performances de toutes sortes : des djs, peinture live,  numéros de cirque, de feu, de danse, etc. Ça ressemblait plus à des performances événementielles, ce qui me rejoignait beaucoup. J’ai particulièrement aimé les performances de Lucient Dossier Experience voir les vidéos :

Je tenais à vous présenter une vraie critique musicale. C’est quand même un événement musical! J’ai donc demandé à Michel Quintal, fondateur et directeur de la programmation et des partenariats du Piknic électronic de donner ses impressions :

“À première vue, une programmation solide. Plus intéressante qu’en 2009 mais moins qu’en 2007 et 2008. Après coup, on ne peut qu’être satisfait des performances et de la diversité des artistes présentés. Si je dois me plaindre, je dirais que les découvertes ont été moins nombreuses que par les années passées et que Tiesto et David Guetta n’ont pas leur place dans ce genre de festival. Sinon, j’ai presque pleuré pendant Thom Yorke, j’ai été éblouï par Gorillaz, je me suis dandiné à souhait pendant Hot Chip, j’ai trippé solide pendant MGMT, Major Lazor, Glitch Mob, Rusko, Florence & The machine, Beach House, etc, etc.. Et que dire de Jay Z ?!?!? Et puis un peu de nostalgie avec Pavement, Faith No More, P.I.L., DEVO et Orbital, ça réchauffe le coeur! Des week-end comme ça, j’en prendrais tout le temps!”

J’aimerais ajouter que le son était impeccable, malgré la proximité des scènes les unes des autres

et une mention spéciale à la réalisation au niveau de la captation live. Le nombre de caméras et les angles ont donné de magnifiques images.

Alcool : 21 et +

Il est interdit de boire de l’alcool sur le site. Le seul endroit où il est possible de consommer est dans le “Heineken Beer Garden” situé en périphérie du site. Le système est bien organisé, sur présentation d’une pièce d’identité on nous remet un bracelet Heineken qui nous donne accès à n’importe quel point de service. Cette restriction est pour contrôler l’alcool aux mineurs qui ont accès à Coachella mais ça n’empêche pas les festivaliers d’être saoûls, en voici la preuve ici.

Thank God I’m a VIP!

Comme mon bracelet l’indique, j’étais VIP, Very Important Patate, comme dirait mon amie Marie-Ève. En voici les avantages: à l’entrée il y a un accès exclusif, ce qui évite l’attente. De plus, aucune fouille à l’entrée pour les VIP!? Une fois sur le site, il y a 2 sections VIP, une dans le Rose Garden et l’autre dans le Beer Garden. Évidemment ces sections sont moins bondées, les toilettes sont plus propres et il y a plus de variétés dans les stations de nourriture.

Dans ce vidéo je me trouve dans le VIP du Beer Garden

No camera on site: On interdit les appareils photos professionels, toutefois plusieurs ont réussi à en passer.

Merchandising

Il y a beaucoup de choix parmi les souvenirs et les prix sont raisonnables, environ 25$. A noter qu’à Coachella, les produits vendus ne sont pas uniquement ceux du festival mais également ceux de tous les groupes et artistes, chose plutôt rare dans les festivals de ce genre.

Concession alimentaire

On est en Californie et ça parait! On retrouve à Coachella une grande variété de nourriture, pas seulement de la pizza et des hot-dogs comme dans la plupart des festivals. Les végétariens y trouvent également leur compte. Pour les breuvages, beaucoup de variétés aussi et de la super bonne limonade naturelle qui nous a amplement rafraîchie durant les 3 jours. Les stations sont un peu plus bondées en soirée mais l’attente reste raisonnable et les prix aussi.

Toilettes

On retrouve des toilettes chimiques près de chaque scène, elles sont assez nombreuses. Certaines peuvent être plus occupées que d’autres selon la popularité de l’artiste qui performe. Le truc est d’y aller durant les shows et non lorsqu’ils finissent.

Sécurité sur le site : ou ca?

En aucun temps durant le 3 jours, nous avons  remarqué de la surveillance sur le site, aucune présence policière. Toutefois, nous avons entendu parler d’agents “en civil” qui surveillaient pour la drogue.

Coachella : Très Écoresponsable

Le côté éco-responsable de Coachella m’a vraiment marqué et impressionné. Voir ici tout ce qui était fait. Voici en bref:

L’eau : En échange de 10 bouteilles d’eau vide on vous en remet une pleine. Aussi pour essayer de limiter l’achat de bouteilles d’eau, il était possible d’acheter une gourde d’eau Coachella pour la somme de 12$ et tout au long du week-end, on vous la remplissait d’eau froide gratuitement.

Recyclage: Partout sur le site, il y avait des poubelles de recyclage.

Carpoolchella : On suggèrait fortement de faire du carpool et les voitures qui s’affichaient avec le slogan “Coachellacarpool” pouvaient gagner divers prix tels que billet VIP pour la vie, passe backstage, bracelet VIP, $50 de rabais sur le merchandising, une voiture de golf. Voir photos ici.

Art recycling : On retrouve sur le site de magnifiques bacs à recyclage peinturés de façon originale. Cette itnitative est née il y a 7 ans. On offre à des artistes de designer les bacs à recyclage. En tout, 20 artistes designent 96 bacs à recyclage. Les créateurs des ”oeuvres d’arts” gagnantes méritent une passe VIP pour le weed-end.

Performer à Coachella, c’est possible? Avec le Energy FACTory’s Sweatshop Mixer oui!

Possible oui, mais on doit trouver 10 amis qui pédaleront pour nous et feront le hamster dans une roue. Honnêtement, chaque fois que j’y suis passée, la musique était excellente. Encore une fois si on participe, on peut gagner des prix tels que des passes VIP, merchandising de Coachella, nourriture, etc. Pour plus de détails ici

Fashion Coachella

Qui dit festival, dit carnaval! Les gens se déguisent à Coachella. Évidemment, on y croise beaucoup de fashion victims, on est quand même près de Los Angeles. Et je rajouterais SEXY, les filles étaient super sexy. J’ai remarqué certaines tendances telles que le  jean-short, robe longue, bottes (toutes sortes) et mocassin indien.

Exploitation de commandites

Plusieurs commanditaires étaient présents à Coachella : Heineken, Playstation, 5gum, Microsoft, Redbull, Statefarm. Ce qu’on retrouvait les plus chez ces commanditaires comme exploitation ce sont les stations de photos. Les photos sont soit imprimées et remises au festivalier, sinon on doit se rendre sur le site internet pour les récupérer. À noter qu’il fait frais dans les tentes, donc bonne façon d’attirer les festivaliers. Petit commentaire d’organisatrice d’événements: J’ai été surprise de constater que les affiches extérieures n’affichaient pas le logo des commanditaires et qu’elles étaient très sobres. Voici une brève description par commanditaire:

Tente Redbull: L’exploitation était très bien fait le branding aussi. Pour le photo booth, on devait simuler d’être DJ et des ordis étaient à notre disposition pour pouvoir ensuite télécharger la photo sur notre page Facebook. Moment d’instantanéité à partager avec ses amis. Brillant! Sinon il y avait un dj, bonne ambiance. Sur le site internet on disait que Redbull faisait la promotion du Redbull Cola mais je n’en ai ni vu ni bu. #FAIL

Tente Microsoft : Plusieurs activités dans la tente Microsoft qui faisait la promotion de KIN. Une grosse salle de jeux, on pouvait faire imprimer des images gratuitement sur un t-shirt.  On prêtait aux festivaliers, en échange de pièces d’identité, des recharges pour leur portable et/ou téléphone cellulaire. Ingénieux!

Tente H&M : Un peu de magasinage était possible sous la tente H&M mais on y remplissait également les bouteilles d’eau gratuitement. Il y avait un petit coin “powder room” pour se rafraîchir avec débarbouillettes humides, crème, etc. Très apprécié avec la chaleur.

Tente 5gum : L’exploitation était assez simple. On y donnait des échantillons de gomme et on pouvait se faire photographier et participer à un genre de vox-pop. J’ai recu par email quelques jours après Coachella, cette mosaïque faite à partir des photos de tous prises à Coachella.

State Farm : J’ai bien aimé l’exploitation de commandite : on donnait des cours de djing et on vous remettait un cd de votre mix à la fin. Aussi j’ai bien aimé la structure pour prendre des photos, assez maléable dans une foule. Il y avait aussi des casiers afin que les festivaliers puissent y laisser leur chose.

Pas juste de la musique à Coachella, il y aussi de l’Art

Chaque année, on retrouve des installations intéressantes d’oeuvres d’art. Plusieurs pièces sont interactives et divertissantes,  “eye candy” pour les festivaliers partout sur le site. La majorité des oeuvres ont été créées pour Burningman, autre festival dont vous m’avez souvent entendu parler, dans le désert du Nevada. Coachella sans ses oeuvres ne seraient pas pareil. Ça met un peu de magie sur le site.

Communication: Rush hour!

100 000 personnes qui utilisent leur cellulaire en même temps ça fait quoi?  Ça court-circuite les ondes. Ce qui fait que les communications ne sont pas facile.  Pour la plupart de mes amis et moi, nos cellulaires ne fonctionnaient plus à partir de 15h-16h. Et lorsqu’ils fonctionnaient, c’était avec un délai.  Les sms pouvaient entrer 2 heures plus tard. Si vous planifiez retrouver des gens sur le site, il est évident que le manque de communications complique les choses. Mieux vaut planifier nos rencontres d’avance et se donner un point de ralliement si jamais on se perd, etc. Si jamais vous perdez vos amis, pas de panique, il y a pire place dans le monde pour se perdre. Just enjoy everything, meet new people et vous retrouverez vos amis éventuellement, c’est promis. Ça ne vaut pas la peine de se tourmenter. Coachella est un trop bel endroit pour être stressé ou triste.

Coachella, 2.0?

On retrouvait Coachella sur Twitter et Facebook. Le Twitter n’était pas très actif mais Facebook, oui. Plusieurs infos étaient transmis régilièrement quant aux “update” de programmation dûs aux annulations d’artistes causées par le volcan en Islande. Le festival avait aussi son application iphone, très pratique pour consulter l’horaire des shows. J’avais de grands espoirs quant à la géolocalisation de nos amis sur le site afin de les retrouver, mais malheureusement celle ci n’a pas fonctionné. J’espère que ce sera au point l’an prochain car l’idée est brillante!

“Coachella is a beautiful planet. Music is the only religion. Its gods are named Gorillaz, Thom Yorke, XX, Hot Chip, Jay Z. All of the disciples respect each other’s style & groove as they all came here for the same reason: to celebrate the music – the best therapy for the soul.”

Je suis partie à Coachella comme une éponge prête à absorber tout ce que ce festival avait à m’offrir. Je m’en suis bien imprégnée et Coachella a été plus encore que ce que je m’étais imaginé. J’espère avoir piqué votre curiosité et vous avoir donné envie d’y aller.

Si vous en voulez plus, allez voir les photos  360 qui fait que c’est comme si vous y étiez. Sinon, je vous invite à lire les blogues d’amies qui étaient aussi à Coachella:

  • Pour le Coachella  “Back Stage”/Behind the scene, lisez le blogue de Marie-Joelle Parent @mariejoelle
  • Le blogue de Vivianne Lapointe @ladyshark
  • Le blogue de Josianne Chaton Stratis @Josiannes pour @Bombetv


Si ça existait, on l’achèterait!

Author: | 2 Comments »

Les applications basées sur la géolocalisation sont très à la mode. De plus en plus d’entrepreneurs commencent à développer des applications Foursquare.

Voici celle que j’aimerais bien avoir :

Cette application nous dirait où trouver le plus proche party, concert ou événement à n’importe quel moment de la journée, basé sur notre géolocalisation. Parfait pour ceux qui trouvent que leurs vendredis soirs sont plates. L’application leur permettrait de trouver quelquechose à faire en tout temps!

Quelle autre application de géolocalisation aimeriez-vous voir découler de Foursquare? Laissez-moi savoir.

p.s Merci à mon amie @djudesign pour s’être prêtée au jeu et pour avoir “designé” l’application fictive


Salle pour 200 personnes et plus

Author: | 7 Comments »

Dans un billet précédent, je vous ai fourni une sélection de salles pouvant contenir moisn de 100 personnes.

Le choix d’une salle pour un événement est très important. Il peut faire toute la différence puisque le style, l’ambiance et l’atmosphère de votre événement y sont rattachés.

Si vous ne voulez pas vous casser la tête, le choix d’une salle d’hôtel semble la solution idéale. Vous n’aurez pas besoin de louer les tables, les chaises et les couverts. Toutes les ressources (serveurs-traiteurs) sont comprises. Vous n’aurez également pas besoin de penser au décor puisque les salles sont généralement bien décorées, mais parfois chargées.

Dans le cas où vous recherchez plutôt une expérience hors de l’ordinaire,  il est évident que la location d’une salle vous donnera l’effet  « WOW! »  recherché et vous comprendrez que je penche davantage du côté de la location de salle que d’un hôtel.

Évidemment, louer une salle vous coûtera un plus cher et vous demandera un peu plus d’organisation et de temps. C’est pour cette raison que les organisateurs d’événements existent ! Toutefois, certaines salles sont quand même bien décorées et bien équipées en son-éclairage telles que le Théâtre  Plaza.

Vous trouverez ci-joint une liste de salles. Je n’y mentionne pas les hôtels car pour moi c’est une évidence et ils sont faciles à trouver. Bon magasinage!

200 PERSONNES ET PLUS

Le 4eme
Lion d’or
Dellarte

Galerie Gora

Galerie MX

MAC

Musée Pointe à Callières

Salle Brasseurs de Montréal

CCA

Centre des Sciences (salles Perspective, Passerelle ou Panoramique)

Château Ramezay

Cinémathèque Québécoise

Club Soda

Ecomusée du fier monde

Le Savoy, Métropolis

La Toundra , Parc Jean-Drapeau

Théâtre Plaza

Brasseurs RJ

KOKO restaurant

Salle de Bal et Salle à manger/ McGill Conference Center

La Ruelle de l’Hôtel Intercontinental

Serres du Jardin Botanique
Sala Rossa
Société des Arts Technologiques (SAT)
Musée des Beaux Arts (Salles des Miroirs ou La Verrière)

Le Parquet, Caisse de Dépôt

Time Supperclub
Atrium,
Conseil des Arts

Loft Hotel
Mount Stephen Club
Loft Budweiser
Marguerite-Bourgeoys
Salle Memorial –Franc Maçon 514-933-6452
Salle 7ème ciel – contact : 514.723.7646 poste 8088
Phi-Centre
Club House
L’espace Infopresse

SALLE 400 PERSONNES ET PLUS

Complexe Dompark
Café Campus
Chalet du Mt-Royal
L’Astral
Scena
Marché Bonsecours
Centre des Sciences
Fonderie Darling
Cirque Eloize
Ex-Centris
Parisian Laundry
Entrepôt Dominion
Théâtre Olympia
Usine C
Théâtre Telus
Métropolis
Gare Windsor
TOHU
Bain Mathieu
Coeur des Sciences-UQAM (SAlle polyvalente ou chaufferie)
Espace Réunion
Espace Griffintown
Caserne Létourneux
Le Windsor
Kosacentre
Stade Uniprix
TAZ
Studio Mels
Le Marquis
L’Arsenal 

 

N’hésitez pas à partager vos propres trouvailles. Au plaisir de vous lire!

Ceci est deuxième d’une série de 3 billets sur les salles.
Le prochain billet portera sur les salles de réunion et présentation


Le Bal en Blanc, bien plus qu’un rave!

Author: | No Comments »

Lorsque Pâques arrive, je ne peux m’empêcher de penser au Bal en Blanc.

Durant des années, Pâques, pour moi, était synonyme de Bal en Blanc. Je garde de très bons souvenirs de ce grand bal postmoderne. Pendant des semaines, je cherchais LE kit en blanc à porter. On se montait toujours une très belle gang pour y aller!

Pour le grand public ( malheureusement)  le Bal en Blanc  est associé au côté péjoratif du rave soit, consommation de drogues, arrestations, etc. Mais bon. Changez de lunettes!

Organisé un événement de cet ampleur est une tâche déjà très compliqué. Mais dû à l’association à la drogue, toutes les institutions tels que, la police, les pompiers, la moralité, etc. rajoute du stress au producteur et son équipe en lui mettent des bâtons dans les roues. Certains permis sont parfois accordés à la toute dernière minute. C’est deux poids, 2 mesures comparativement à d’autres événements. Pourquoi pas les mêmes normes pour tous.

J’aimerais rendre hommage au producteur du Bal en blanc qui produit depuis 18 ans cet événement sans aucune aide ou subvention gouvernementale. Chaque année, le Bal en Blanc attire près de 10 000 personnes. L’événement a un grand rayonnement international et fait parler de nous partout dans le monde.

De plus, la production du Bal en Blanc est de très grande qualité. On y retrouve les meilleurs DJ et prestation au monde. Et côté technique, le son et l’éclairage sont à la fine pointe de la technologie. Regardez cette vidéo pour en témoigner :

Je nous considère très chanceux à Montréal d’avoir des soirées comme celle-là. Malheureusement, plusieurs autres rave n’ont pas survécu, dû aux complications entourant l’organisation de ce genre d’événement et des risques qui en découlent. Le Bal en Blanc fait donc partie des derniers survivants de ces Bals postmodernes.

A tous ceux qui n’y voient qu’une gang de drogués dansant toute la nuit?!? Eh bien je vous dit tout simplement que “nothing is better for the soul than dancing”. Danser, c’est une des meilleures thérapies au monde! Et au final, ces événements sont en général bien plus pacifiques que bien des soirées de bars. Changez vos lunettes!

Producteur du Bal en Blanc : Michael Armstrong,  Productions Playground

 


Avocado Traiteur nous surprend encore après 10 ans

Author: | No Comments »

Pour souligner son 10ième anniversaire, Avocado Traiteur a oganisé un laboratoire culinaire sensoriel au Château Avocado, situé sur la rue Christophe Colomb. Pour l’occasion, journalistes et blogueurs étaient invités à goûter, noter et commenter les créations inédites issues de la cuisine de recherche et de développement d’Avocado.

Toujours prête à me sacrifier pour la cause, j’ai participé à ce laboratoire, pour le plus grand plaisir de mes sens. Je vous avouerai que je l’ai également fait par amitié pour François Dussault, le sympathique propriétaire d’Avocado. Lorsque j’ai démarré mon entreprise il y a 10 ans, Avocado a été mon traiteur presqu’exclusif durant plusieurs années. De cette collaboration professionnelle est née une belle amitié.

Au total, 18 bouchées à savourer d’abord avec les yeux, puis le nez, pour finalement mordre dans ces petits bijoux culinaires. Et puisqu’il fallait choisir et évaluer, voici les résultats du laboratoire de dégustation:

5e place : Bonbon de foie gras aux pistaches et chip de lard au chocolat
4e place : Tarte tatin au thé du Labrador, tuile aux fruits et crème glacée à l’érable et pacanes
3e place : Légumes sautés au basilic et arachides sur omelette japonaise
2e place : Langue de feu à l’escolar
1ère place  : Marquise au chocolat noir, banane flambée et sauce à l’avocat

Mentions spéciales : Le Portobello mariné, ricotta à la noix de macadam et persil de mer s’est classé  très près de la 5e position – un excellent choix végétalien qui en a surpris plusieurs!! Et que dire du crabe cake fondant au cheddar Perron, rouille safranée et boutons de marguerites, qu’on a dû ressortir plus d’une fois pour répondre à la demande populaire.

Félicitations à Avocado Traiteur. Nous vous souhaitons de continuer à innover et à rendre nos papilles très, très heureuses encore 10 ans!

AUTRES BILLETS DE BLOGUEURS SUR LA DÉGUSTATION