Célébrons la vie, maintenant!

Author: | No Comments »

Annie Michaud, une des blogueuses de Breast Yourself, m’a beaucoup émue vendredi dernier avec son FollowFriday sur twitter :

L’événement Breast Yourself a pour but d’amasser des fonds et de sensibiliser les gens au cancer du sein, mais, d’abord et avant tout, il s’agit pour moi d’une raison de célébrer de la vie.

Comme le disait si bien Patrick Lagacé dans billet : « Bref, il y a le cancer, il y a la mort. Mais il y a aussi la vie. Maintenant. » Et Breast Yourself, c’est ça! C’est une célébration de la vie!!! Le but de l’événement est de s’amuser, d’avoir du fun, de lâcher son fou et oublier tous nos soucis le temps d’une soirée. Mais aussi d’essayer de transposer cet état d’esprit à l’année.

En vieillissant, nous devenons de plus en plus conscients de la fragilité de la vie. C’est pourquoi nous devrions tous , MAINTENANT, en profiter au maximum. Et surtout, ne pas attendre qu’une catastrophe nous arrive pour l’apprécier pleinement. La vie est aussi inexplicable qu’extraordinaire, et il faut absolument avoir conscience de la beauté qui nous entoure et de la chance inouïe que nous avons d’être ici en ce moment.

Il y a 7 ans lorsque j’ai conçu Breast Yourself, je savais bien toutes ces choses, mais pas assez. C’est la maladie et la mort de mon père ainsi que l’accident ayant paralysé ma mère qui sont venus me rappeler l’urgence de vivre. J’en parle d’ailleurs ici dans une vidéo tournée par le photographe Yannick Déry lors de ma participation au projet Photo Art Book 360 en aout dernier :

Breast Yourself, c’est ma façon à moi de répandre la bonne nouvelle. Si j’ai pu sensibiliser qu’une seule personne, en l’occurence Annie, ma mission est accomplie.

Si seulement Breast Yourself pouvait devenir un “state of mind”……si seulement Breast Yoursel pouvait devenir une maladie contagieuse transmise socialement…


Les gens derrière votre mariage; Les fournisseurs!

Author: | No Comments »

Suite à ma visite au salon La vie en Pink, j’ai rédigé un billet sur mes fournisseurs coups de cœur qui étaient sur place. Comme je suis dans le milieu de l’évènement, j’ai l’habitude de rencontrer de nouveaux fournisseurs et surtout de leur poser les bonnes questions. Cependant pour les futurs mariés, il peut être difficile de savoir comment faire lors de vos recherches. Les points suivant sauront vous aider dans vos démarches :

1. L’expérience : Lorsque vous approchez différents fournisseurs, prenez en considération l’expérience de ceux-ci. Un fournisseur qui est sur le marché depuis peu devra définitivement vous prouver qu’il est professionnel ! Demandez-lui ses antécédents pour en apprendre plus sur son parcours.

2. L’originalité : Optez pour le fournisseur qui vous propose un produit unique, ou du moins non-exploité dans votre entourage. De cette façon vous pourrez charmer vos invités, et ils n’arrêteront pas de vous en parler !

3. La disponibilité : On le sait, un mariage ça peut être stressant ! Un fournisseur qui ne retourne pas vos appels ou vos courriels, c’est une source de stress !! Dès le début de vos approches, portez attention à ceux qui ne vous répondent pas rapidement, ou encore de façon incomplète

4. Le bouche-à-oreille : Vous connaissez probablement des mariés dans votre entourage, ce sont les meilleurs juges ! Croyez-moi s’ils ont eu une mauvaise expérience avec leur dj, ils pourront vous expliquer en détails pourquoi ! Prenez leurs conseils !

5. Le temps : Mesdames, Messieurs, Prenez le temps de magasiner, de poser des questions, et de vous renseigner sur vos fournisseurs ! Aussi, n’hésitez pas à les rencontrer et à vous prendre d’avance pour les réserver!

6. La confiance : Si vous êtes de vrais fans d’Oprah comme moi, vous savez probablement qu’elle répète souvent : Écoutez votre petite voix intérieure ! Faites donc la même chose lorsque vous rencontrez vos fournisseurs !  Il semble trop vendeur ? Pas assez sympathique ? Si vous ne sentez pas que ça clique, continuez vos recherches !

En bout de ligne, le secret est que vous devez développer une relation avec votre fournisseur. Vous devez avoir l’impression qu’il vous comprend, et qu’il est présent pour vous aider ! Il doit vous faire sentir unique et non la 1003e futures mariées qu’il rencontre !

Bien sûr, une organisatrice de mariage saura vous référer à de bons contacts et surtout les prendre en charge pour vous! Un stress de moins et un point à enlever de votre ‘to do list’ ;-)!

Avez-vous eu de mauvaises expériences avec vos fournisseurs ? Ou encore des mentions spéciales d’excellence ?

Lory Zéphyr
www.loryzephyr.wordpress.com


Vous cherchez un endroit pour vos partys de noël ?

Author: | No Comments »


Les 8 règles à suivre lors de votre party de bureau

Author: | 1 Comment »

La semaine dernière, je vous ai partagé des idées pour l’organisation de votre party d’employés. Cette semaine, je vous donne les règles à suivre pour que le party demeure un beau souvenir pour vous et vos collègues. Ce sera probablement mon billet le moins sérieux, vous m’en excuserez.

Afin de maximiser les opportunités à saisir et d’éviter un licenciement éventuel, voici vos mantras de la soirée :

1- Confirmer ta présence tu feras : En montrant que cette fête est importante pour vous, vous confirmerez que vous vous impliquez dans l’entreprise.  À l’heure vous arriverez, se faire désirer n’est pas bien vu, de surcroît lors d’une rencontre d’employés.

2- Ton habillement tu choisiras judicieusement : Essayez d’être plus du style Jackie Kennedy que Sharon Stone dans ‘’Basic Instinct’’. Peu importe si votre dernière robe Andy The Anh vous va comme un gant, si elle est munie d’un décolleté bien plongeant, gardez-la pour votre ‘’ date ’’ du vendredi soir. Que retiendront les invités sinon? Certainement pas votre opinion sur les gaz de schistes!  Pour les hommes, laissez tomber votre éternel jeans délavé et misez sur le veston.

3- Ton appétit tu suivras : Nul besoin d’élaborer sur l’équation beaucoup d’alcool + trop mangé = pas super digestion! Respectez également la règle de l’étiquette qui suggère d’attendre que tous ait été servi avant de se resservir.

4- Boire trop d’alcool tu éviteras : Probablement la règle la plus importante à suivre, elle est aussi la plus difficile. C’est la fin de l’automne surchargé, l’occasion parfaite de parler avec Luc des communications, les astres sont donc alignés pour que vous soyez récipiendaire à la discipline de la levée de coude. Qu’à cela ne tienne, vous êtes prévenu.

Trouver des trucs pour prévenir une mauvaise fin de soirée:

-          Prendre une cuillérée d’huile d’olive avant de vous rendre à une réception tapisse l’estomac et empêche l’alcool de pénétrer   complètement dans l’organisme et de vous monter à la tête.
-          N’allez vous chercher un verre que lorsque votre interlocuteur le fait aussi
-          Ne prenez qu’une consommation à l’heure
-          Buvez beaucoup d’eau, évidemment
-          Évitez les shooters, mauvaise idée
-          Pour votre retour, appelez Opération Nez rouge ou prenez un taxi

Souvenez-vous également qu’il est toujours plus agréable de se rappeler du party de bureau et que vous devrez faire face à vos collègues le lundi matin.

De surcroît, il semblerait que 40% des employés du secteur de l’informatique ont été malades à leur dernière fête de bureau.(1)  Pensez-y, vous n’avez pas envie de finir la soirée prêt des toilettes ou en train de chanter provocante de Marjo sur la scène!

5- Un flirt tu éviteras : Vous avez tous déjà étés témoins d’une scène horrible d’un homme qui après avoir ingurgité trop d’alcool se met à draguer toutes les dames et ne pas vraiment les regarder dans les yeux, si vous voyez ce que je veux dire!  Vous ne voulez pas être cet homme alors arrangez-vous pour que cela n’arrive pas!  Vous êtes là pour saisir les opportunités d’avancement et maintenir de bons contacts avec vos collègues, pas pour draguer et encore moins le patron!

6- Tes conversations tu choisiras : On le sait, c’est exactement le genre de circonstance qui nous donne envie de nous lâcher et de nous vider le cœur sur tout un chacun du bureau.  Discutez plutôt avec la femme de votre patron et avec le plus de gens possible dans la soirée, soyez courtois et si vous avez invité des clients, prenez du temps avec eux, présentez-les à d’autres. Préparez-vous des sujets de conversation à l’avance pour ne pas être pris au dépourvu devant un membre du conseil d’administration avec qui vous n’avez aucun atome crochu.  Limitez vos discussions à 5 minutes par personne pour maximiser le nombre de gens approché et évitez de trop parler de travail.  N’oubliez pas d’être une bonne oreille, les gens s’en souviendront!

7- À temps, tu partiras : Il est de mise de faire acte de présence au minimum, mais sans rester jusqu’aux aurores.  Rappelez-vous que vous êtes là en tant qu’employés et non pour fermer le party!

8- Les opportunités tu saisiras : Vous n’avez certainement pas souvent l’occasion d’aller parler avec le président de votre entreprise, l’occasion est là, saisissez-la! Quelques mots enthousiasme suffiront pour laisser une marque positive.  Pensez réseautage, soyez proactif, on ne sait jamais où cela pourrait vous conduire.

En bref, soyez la modération incarnée avec un enthousiasme juste!

-          Si jamais vous avez dépassé les limites, excusez-vous rapidement à vos collègues.
-          Si vous ne m’avez pas écouté et que votre lendemain de veille est désagréable, voici votre cocktail sauveur :
-          Un jus de fruit, un bon bouillon de poulet bien salé qui vous aideront à éliminer l’alcool de votre système. Des Tylénols, de la Vitamine B6 et une bonne tisane de pissenlit vous aideront à vous remettre sur pied!
-          Lire aussi comment on se remet d’une cuite à travers différentes cultures sur le site du National Geographic, cela pourrait vous donner des idées!

N’oubliez pas de remercier l’organisateur (trice) de la soirée!

Avez-vous d’autres pièges à éviter lors d’un party de bureau?  Partagez-les!

Marie-Hélène Boisvert


[1] www.ehow.com


Puissance des médias sociaux et marketing événementiel

Author: | No Comments »

J’ai trouvé ce tableau et j’ai eu envie de le partager avec vous. Il nous fait clairement comprendre le pouvoir qu’ont les médias sociaux en matière de promotion d’événements.