Portrait de gestionnaire de communauté : Camille Dg

Auteur: | Aucun commentaire »

Nouveau et méconnu, le métier de gestionnaire de communauté est en évolution constante.  Depuis un certain temps, on remarque que plusieurs s’improvisent gestionnaires de communauté. Mais “poster” sur Facebook et Twitter n’est pas suffisant pour être un authentique gestionnaire. Derrière l’activité de celui-ci, on doit entre autres retrouver une stratégie, un sens du marketing et un véritable know-how des outils de mesure et des médias sociaux en général.

Voilà pourquoi j’ai décidé de vous faire connaître davantage ce métier en vous présentant les pros œuvrant derrière les comptes que nous suivons tous les jours.

Aujourd’hui, je vous parle de celle avec qui je travaille, la vibrante Camille Dg. J’ai découvert Camille sur les médias sociaux à travers ses capsules à La Brique sur Bombe.tv. Je suis tout de suite devenue une fan. Je trouvais son style rafraichissant et j’aimais sa personnalité. Je l’ai ensuite approchée pour me donner un coup de main pour la stratégie médias sociaux de mon événement Breast Yourself. Suite à cette expérience concluante, nous avons décidé d’unir nos forces et de travailler ensemble. Et c’est ce que nous faisons depuis août 2010. C’est un plaisir de travailler avec une fille aussi allumée et passionnée. Alors découvrez la gestionnaire de communauté Camille Dg!

 

Quand as-tu ouvert tes comptes Facebook et Twitter?

Facebook en 2007 et Twitter en 2008.

Pour quels comptes/marques es-tu gestionnaire de communauté?

Plusieurs comptes dont Alsace au Menu, Ipanema Canada, Le Continental, Mawaii Esthétique, Ohneka… en fait, je suis travailleur autonome et j’ai le bonheur de relever de nouveaux défis selon les marques qui me confient leur image web. Vous pouvez voir la liste complète sur mon site web. De plus, je suis consultante pour plusieurs agences et entreprises qui décident de s’occuper elles-mêmes de leurs comptes, mais qui me posent des questions de temps à autre ou m’appellent lorsqu’il faut développer une stratégie spécifique.

Comment as-tu commencé? Quel est ton meilleur coup?

Quelle est la qualité principale d’un gestionnaire de communauté?

La créativité.

Décrire ta job en 140 caractères?

Animer et créer des communautés vivantes et actives sur le web.

Quelle est la pire erreur que tu as commise comme gestionnaire?

Ouf!! On en fait parfois comme dans tous les métiers. La beauté des médias sociaux, c’est que plusieurs aspects du domaine demeurent encore assez nouveaux. De petites erreurs sont donc permises. De plus, on apprend souvent de celles-ci. Je pense que la pire erreur dans notre domaine serait de ne pas consulter le client. Après tout, les médias sociaux sont leur voix sur le web!

Quelle est la première chose que tu consultes en commençant ta journée ? Twitter, Facebook, emails, autres?

Twitter en 1er. Suivi de mes courriels sur Gmail, puis Facebook.

Quels sont tes outils préférés? Facebook, Twitter, YouTube, Thumblr?

Chaque outil a sa raison d’être. Je travaille beaucoup avec Facebook, YouTube, Ustream et WordPress. Pour Twitter, j’utilise Hootsuite qui permet non seulement d’avoir une interface complète via le navigateur web, mais aussi de gérer plusieurs comptes, d’obtenir des statistiques avancées et même de programmer des tweets dans le temps. Ça aide beaucoup quand on sait qu’on sera en meeting et qu’un message doit sortir à une heure fixe.

Les médias sociaux évoluant rapidement, comment te gardes-tu à jour? Que consultes-tu comme site?

Mon fil Twitter est ce qui me renseigne le plus! Ensuite, je lis plusieurs sites de nouvelles et je suis abonnée au plus grand nombre possible d’infolettres sur le sujet. Je m’y consacre au moins une heure par jour pour continuer d’apprendre, sinon je serais rapidement dépassée. Afin de créer des stratégies toujours nouvelles et ne pas se répéter et faire du déjà vu, je crois que nous n’avons pas le choix, en tant que stratèges, de lire énormément sur le sujet afin de découvrir les différentes opportunités qui s’offrent à nous. Il n’y a pas de limite, seulement sa propre créativité! Les incontournables : mashable.com et socialmediaexaminer.com.

Quel est le plus grand défi de ta marque? À quoi ressemblent tes journées? Pour quelle marque aimerais-tu être la gestionnaire? Quel est l’avenir de la profession?

Une anecdote intéressante?

Lorsque mon équipe et moi avons géré le live feed Twitter de l’événement Igloofest, il y a eu une demande en mariage en direct. Et la femme a dit oui devant nous sur notre feed!!! C’était vraiment un beau moment, et ça prouve que notre écran Twitter attirait les gens!

Ta plus grande qualité en tant que gestionnaire de communauté? Ce qui te caractérise?

Ma polyvalence. Je sais m’adapter à différentes marques et mon côté technique est bien développé. Oui, je suis une fille de contenu, mais j’aime aussi le côté geek du métier!

Quel autre gestionnaire de communauté admires-tu?

J’irais du côté américain avec Amy Jo Martin @DigitalRoyalty. Je l’admire parce que c’est une femme qui a un background en sport et en médias sociaux. Elle est fonceuse, entreprenante et représente un exemple pour moi.

Consacres-tu beaucoup de ton temps sur les médias sociaux à tes comptes perso?

Beaucoup trop. Mais beaucoup moins depuis que je suis gestionnaire de communauté, parce que dans mes temps libres, je décroche le plus possible!

Si tu n’étais pas gestionnaire de communauté, tu ferais quoi?

Mmmm… les gens le savent : animatrice télé!

Est-ce que tes amis et ta famille comprennent ce que tu fais, ou es-tu celle qui passe sa journée sur FB et Twitter?

Lentement je pense qu’ils commencent à comprendre que c’est un métier proche du marketing et de la communication. Mais il demeure des zones d’ombre…

Que recommandes-tu à quelqu’un qui aimerait faire ce métier?



Pour suivre Camille Dg

****

Autres portraits de gestionnaire



Laissez un commentaire