Portrait de gestionnaire de communauté : Annie Michaud

Auteur: | Aucun commentaire »

Nouveau et méconnu, le métier de gestionnaire de communauté est en évolution constante.  Depuis un certain temps, on remarque que plusieurs s’improvisent gestionnaires de communauté. Mais “poster” sur Facebook et Twitter n’est pas suffisant pour être un authentique gestionnaire. Derrière l’activité de celui-ci, on doit entre autres retrouver une stratégie, un sens du marketing et un véritable know-how des outils de mesure et des médias sociaux en général. Lire cet article pour mieux comprendre.

Voilà pourquoi j’ai décidé de vous faire connaître davantage ce métier en vous présentant les pros œuvrant derrière les comptes que nous suivons tous les jours.

Aujourd’hui, je vous parle d’Annie Michaud. J’ai connu Annie sur les médias sociaux à travers son compte @2capricieux, et j’ai plus tard appris qu’elle gérait le compte d’Uranium. On se croisait également lors d’événements foodies. Nous avons aussi eu la chance de collaborer ensemble puisque je lui avais demandé de participer au blogue de Breast Yourself, mon événement de levée de fonds pour le cancer du sein. Elle vient de déménager à New York pour son nouvel emploi. Découvrez Annie, une fille bien surprenante!

Années de création de ton compte Facebook et Twitter?

Facebook: début 2007
Twitter: début 2009

En quoi as-tu étudié ?

J’ai un baccalauréat en Design graphique de l’Université Laval

Cela fait combien d’années que tu occupes le poste de gestionnaire de communauté ?

2 ans

Pour quel compte/marque  es-tu gestionnaire de communauté ?

Je suis gestionnaire de communautés pour l’agence new-yorkaise 360i où je gère les pages Facebook d’une grande marque de l’industrie agroalimentaire.

Comment as-tu commencé ?

En 1996 alors que je partais un an pour un échange étudiant, mon père m’a dit : « 1ère chose que tu fais en arrivant, tu trouves quelqu’un pour te créer une adresse courriel. » C’est ce que j’ai fait et de là, j’ai eu la piqûre pour le clavardage, les forums et cette possibilité d’échanger avec des gens de divers horizons… c’était tellement nouveau ! Rapidement, je me suis impliquée tant au niveau de l’animation et la modération de forums et ma première gestion de communauté fût pour un groupe de jeux en ligne.

Professionnellement, j’ai été designer graphique durant 10 ans toutefois, c’est en 2009 alors que j’ouvrais mon blogue personnel 2Capricieux.com que les chose allaient changer!  J’ai rapidement découvert que ce que j’aimais par dessus tout avec ce blogue, était la conversation avec les gens. J’ai donc ouvert une page Facebook et un compte Twitter dédiés aux 2Capricieux et j’ai commencé à animer ces pages en y prenant un malin plaisir. J’attribue une bonne partie du succès de ce blogue aux médias sociaux qui l’ont propulsé vers l’avant à une vitesse éclair. Mes activités sur Twitter et Facebook ont attiré l’attention de l’équipe d’uranium qui m’a proposée de les rejoindre pour bâtir leur communauté. Un an plus tard, grâce à Chloé Mathieu (@chloe254), j’ai joint les rangs de l’agence de marketing digital 360i à New-York.

Quelle est la qualité principale d’un gestionnaire de communauté ?

D’abord et avant tout, de savoir écouter.

Décris ta job en 140 caractères ?

Un métier stimulant, pas reposant du tout, dont toutes les règles sont à être définies.

Quel est ton meilleur coup dont tu es fière ?

Avoir réussi à établir une visibilité sur les réseaux sociaux de la marque de bijoux et de vêtements montréalaise uranium, ainsi qu’avoir fait augmenter de façon significative ses ventes en ligne. Je dois sans aucun doute à uranium et l’ouverture d’esprit de Mary-Eve Ruel, une partie du fait que je déménage à New York !

Quel est la pire erreur que tu as faite comme gestionnaire?

Une erreur qui vous semblera banale à première vue mais qui a causé une petite commotion: Le tout premier post que j’ai fait pour un des comptes que je gère avec 360i contenait la mauvaise heure de représentation d’une émission de télévision! Comme j’entrais en poste, ce n’était pas moi qui avais écrit le contenu mais c’était d’autant plus ma responsabilité de rererevérifier l’information pour m’assurer que tout était parfait.  Heureusement pour moi, l’erreur a été relevée à temps mais le Community Manager en agence est le relais entre le client et la communauté, il ne peut se permettre ce genre de situation. Lesson learned !

Quelle  est la première chose que tu consultes en commençant ta journée ? Twitter, Facebook, emails, autres ?

Je commence toujours par faire le tour de mes pages Facebook, puis mes courriels du bureau.

Quel outil est ton préféré Facebook, Twitter, YouTube, Tumblr?

Mon outil préféré est Hootsuite pour gérer mes multiples comptes twitter. Par contre, je ne préprogramme aucun tweet ni aucun statut Facebook, je fais tout à la main! Je trouve qu’il est important d’être là pour sentir le pouls de la communauté avant de mettre un post en ligne et de voir sa réaction par la suite.

Comme les médias sociaux évoluent vite, comment te gardes-tu à jour, que consultes-tu comme site?

Je lis beaucoup, beaucoup sur les médias sociaux mais pour moi cela se concrétise lorsque je confronte mes idées avec mes collègues de travail et avec la communauté de YUL Contenu.  Je me trouve privilégiée d’avoir accès à des points de vues tant américains que canadiens.

Si tu pouvais choisir la marque pour laquelle tu voudrais être gestionnaire, ca serait laquelle ?

Je serais une développeuse de communautés en série ! J’aime rassembler les gens et je m’attache beaucoup aux communautés que je gère.

A quoi ressemble ta journée ?

Évidemment il n’y PAS de journée typique sur les médias sociaux ! Voici un exemple de tâches que j’ai à faire :

  • Tournée de mes pages Facebook pour m’assurer que tout va pour le mieux ;
  • Commenter et répondre aux questions laissées par les membres des communautés durant mon absence.
  • Lecture de mes courriels… et j’en reçois beaucoup ! :)
  • Mettre le contenu du jour en ligne, surveiller les premières réactions ;
  • Meetings avec les membres de mon équipe pour se tenir à jour, échanger sur les bonnes pratiques du métier, raconter nos défis de la semaine, etc. (j’adore cette partie car j’apprends toujours énormément) ;
  • Brainstorm et stratégie pour élaborer le contenu à venir ;
  • Analyse détaillée des données du contenu passé pour voir ce qui a bien fonctionné ;
  • Le soir, assurer une veille/monitoring de mes marques.

Comment vois-tu l’avenir de cette profession ?

Je crois sincèrement à la pérennité de cette profession mais non pas sans une grande évolution (et c’est déjà commencé !) Selon moi, pour s’adapter et évoluer, le métier de gestionnaire de communauté devra de plus en plus se spécialiser -et je ne parle pas ici de soulager le CM des métiers connexes qu’on lui impose encore trop souvent (webmestre, service à la clientèle..) mais bien d’identifier différents types de gestionnaires de communauté, comme il y a différents types d’avocats par exemple. Par contre, à la vitesse à laquelle évoluent les médias sociaux, que de nouvelles technologies et plates-formes sociales voient le jour, seul l’avenir nous le dira… et c’est ce qui est excitant !

Anecdotes intéressantes ?

Sans mon blogue sur la scène gastronomique montréalaise, 2capricieux.com, je n’aurais pas les deux pieds dans les médias sociaux aujourd’hui, mais dans le design graphique (ce qui ne serait pas malheureux en soit, il n’y a pas de savoirs perdus… et j’utilise encore à ce jour mes compétences de designer !) Comme quoi, il ne faut pas sous-estimer nos passe-temps et nos passions !

Ta plus grande qualité en tant que gestionnaire de communauté, ce qui te caractérise?

Je m’adapte très rapidement aux nouveautés du monde des médias sociaux et technologiques en plus de bien saisir comment en tirer profit. Au niveau humain, mon sens de l’écoute et de la compassion m’aide à m’identifier tant aux membres de ma communauté, qu’à mes clients.

Quel autre gestionnaire de communauté admires-tu ?

Ce que j’aime le plus depuis que je travaille chez 360i, c’est l’opportunité que j’ai d’échanger et de voir à l’œuvre des gestionnaires de communauté de gros comptes de marques très connues. Ce qui me frappe le plus chez eux, c’est leur curiosité et leur humilité.

% de temps passé sur les médias sociaux lorsque c’est pour ton compte perso ?

J’ai du mal à départager mon temps sur les médias sociaux entre personnel et professionnel puisqu’ils sont rendus intrinsèques. Au niveau personnel, ma relation avec toutes ces plates-formes est souvent une relation d’amour-haine ! Comme quoi des fois trop, c’est comme pas assez… même si au fond, je ne pourrais pas m’en passer !

Si tu n’étais pas gestionnaire de communauté, tu ferais quoi ?

Je travaillerais sûrement dans un musée, j’ai une grande passion pour les musées !

Est-ce que tes amis et famille comprennent ce que tu fais ou tu es celle qui passe sa journée sur FB et Twitter ?

Bonne question ! Je ne suis pas certaine qu’ils comprennent vraiment tout ce que je fais là-dessus mais en toute honnêteté, que sais-je vraiment sur tout ce qu’EUX font de leur journée ? Une chose est certaine, ils sont toujours là pour tester un lien, commenter une photo, Aimer un statut, etc ! J’ai une famille et des amis très enthousiastes qui sont de grands supporteurs, je suis tellement privilégiée !

Que recommandes-tu à quelqu’un qui désire faire cela comme métier ?

Entoure-toi de gens avec qui tu peux être challengé, le plus gros danger du métier est de trouver une formule qui fonctionne bien pour sa communauté et de rester dedans.

 

Pour suivre Annie Michaud

Twitter

@alloannie http://twitter.com/alloannie
@2capricieux http://twitter.com/2capricieux
@yulcontenu http://twitter.com/yulcontenu

Facebook

2Capricieux http://www.facebook.com/2Capricieux (Bouffe)
Yul Contenu http://www.facebook.com/yulcontenu (Médias Sociaux)
360i http://www.facebook.com/360iagency (Agence)

Blogue

http://2capricieux.com
http://yulcontenu.com

LinkedIn

http://www.linkedin.com/in/alloannie

 

*****

 

Autres portraits de gestionnaire de communauté


 



Laissez un commentaire

  • Je voudrais recevoir un courriel pour les nouveaux commentaires. Vous pouvez aussi vous inscrire sans laisser de commentaire.