Dans mon illico!

Author: | No Comments »

Ouf! Quelle programmation télévisuelle cet automne! Trop de chaînes, trop d’amis qui font de la TV. Je ne me souviens pas d’avoir autant écouté le petit écran. Je sais, je dois en surprendre plusieurs qui croient que je ne suis jamais chez moi. Et en effet, je n’y suis pas souvent, mais lorsque j’y suis, I don’t tweet about it! :)

Je ne suis pas une zappeuse, mais plutôt une “illico-euse”. En effet, illico a changé ma vie, et lorsque je décide d’écouter la télé, c’est pour regarder les émissions que j’ai enregistrées. Mais justement, que retrouve-t-on, dans mon illico?

Eh bien premièrement, je dois avouer que j’ai cet automne un nombre record d’amis qui font de la télé. Et comme je suis une bonne amie, je me fais un devoir d’écouter leurs émissions pour pouvoir en discuter avec eux et leur donner mon opinion.

Voici donc, dans la catégorie “amis qui fait de la télé”, les émissions que j’écoute :

Par ici la sortie” sur la chaine Mlle – C’est mon amie Kim Rusk que l’on retrouve dans ce magazine. J’adore cette émission. Varda Étienne, Jacynthe René et Kim sont complètement elles-mêmes. Rien n’est scripté, et l’on peut donc remarquer, de semaine en semaine, la complicité qui se développe entre elles. De plus, je découvre plein d’adresses que je ne connaissais pas. Et oui! Marie-Annick Boisvert qui découvre des choses, ça se peut! #PILS

“Barilà et cie” sur la chaine Mlle –  On reste sur la même chaîne. Je connais bien Sabrina et Claudia. Je suis aussi une fan de la marque. J’encourage Barilà depuis ses débuts. Il s’agit d’une émission qui trace un excellent portrait “behind the scene” de l’industrie de la mode montréalaise. Les producteurs ont pris la peine de faire des entrevues avec plein d’acteurs de l’industrie, que ce soit des designers connus, des acheteurs, des stylistes, les producteurs de la Semaine de mode Montréal, etc. Ça nous remet vite les pieds sur terre et ça nous fait réaliser que la mode, c’est pas tout le temps glamour. #Barilaetcie

“Le mariage des meubles” à Canal Vie – Avec ma chum Lorna Gordon, que j’adore! On a beau ne pas triper ou avoir ras-le-bol de ces émissions de transformation, moi, j’adore voir ce que Lorna va faire d’original. Et surtout, qui d’autre pourrait penser faire des tests déco avec des souliers à talons hauts ou des sacs à main? Y’a juste Lorna!

“Cliquez” à TV5 – Avec mon amie Sophie Fouron, qu’on commence à voir de plus en plus à la TV! Elle est rafraichissante. Il y aussi Pat Dion qui travaille au contenu de cette émission, un autre ami dont on sent beaucoup l’influence dans le show. Comme l’émission porte sur ce qui se passe sur le web, ça me rejoint beaucoup. Et en passant, la “Google-o-graphie”, c’est une superbe idée pour présenter les vedettes invitées. I like! #Cliquez

“C’est juste de la TV” à ARTV  - J’aime cette émission car elle fait un très beau tour d’horizon de ce qui se passe dans l’actualité télévisuelle. Ils me font souvent découvrir de nouvelles émissions. J’aime beaucoup lorsqu’ils explorent des sujets plus précis, voire même sociologique en invitant des spécialistes. J’aime aussi qu’ils nous fassent découvrir les différents corps de métier entourant la TV. Et je suis une grande fan d’Anne-Marie Withenshaw! #CJDLTV

“Les Francs-tireurs” à Télé-Québec – Avec mon ami Patrick Lagacé. Un grand classique! Ils fêtent d’ailleurs leur 14e anniversaire cette année. Les entrevues du genre se font rares de nos jours à la télé. On aime!

“Ici et là” à VOX – J’avoue qu’avant d’y avoir participé l’an dernier, je ne connaissais pas du tout l’émission. Mais depuis, je l’écoute! Je me suis liée d’amitié avec Sophie Durocher, Jean-Michel Duffaut est un ami de longue date et Tamy Emma Pépin, qui durant l’émission fait le lien avec ce qui se dit en direct sur les médias sociaux – on aime cette nouvelle initiative prise cette année! – est elle aussi une amie. Les sujets sont intéressants et pertinents, comme les invités qui, chaque semaine, viennent enrichir les discussions. #Icietla

“Le Lab” à VOX – Avec Philippe Fehmiu, Tamy Emma Pepin, ma partner Camille Dg, Michelle Blanc, Bruno Guglielminetti et Melissa Maya. Voilà les raisons pour lesquelles j’écoute Le Lab! #LeLab

“Ça finit bien la semaine” à TVA – Avec mon amie Isabelle Racicot. On remarque depuis quelque temps un retour aux longues entrevues. Ça permet d’aller au-delà de la “plogue”. Isabelle se permet d’oser avec ses questions, et le concept intimiste avec verres de vin semble inciter aux confidences. On découvre ainsi d’autres facettes des invités. Le concept de coanimateurs invités qui changent aux deux semaines amène également une plus value.

“Comment survivre aux we” à TVA – Avec ma belle amie Amélie B. Simard. On aime ça les histoires de filles rigolotes! Mention spéciale au réalisateur Olivier Aghaby qui fait un travail superbe en créant une série de 22 minutes à partir de capsules web de cinq minutes. Le résultat est très réussi. Mission accomplie! #CSAWE

“Pan Am” – Avec Karine “Collette” Vanasse. Pour la fierté qu’elle nous apporte! Et le capitaine est pas mal cute lui aussi non?… :) #PANAM

“Voir” à Télé-Québec  – Avec Sébastien Diaz, que j’adore, et qui fite parfaitement dans ce magazine. Ça m’offre un bon tour d’horizon de tout ce qui se passe au niveau culturel. Et disons que les émissions culturelles se font rares en TV ces temps-ci… Mention spéciale à la direction photo de ce show. Magnifique! #Voir

Dans la catégorie “je n’ai pas d’amis”,  j’écoute :

“Gossip Girl” – Mon petit plaisir coupable. What can I say… Je tourne mon cerveau à off. And I have a crush for Nate! #jeudiconfession

“Grey’s Anatomy” à CTV – Je suis cette série depuis ses tout débuts. Accro!

“How to Make It in America” – Le petit frère d’Entourage, version East Coast. Je l’écoute depuis la première saison.

“Les Parent” à R-C – Parce que c’est brillant, drôle et bien joué. #LesParent

“La Galère” à R-C – On aime les histoires rocambolesques de ces filles. #LaGalere

“Tout sur moi” à ARTV – Un classique. On savoure la dernière saison, qui comporte beaucoup de caméos. Et Sebastien Ricard… que dire de plus…. #Toutsurmoi

“Ils dansent” à R-C – Une des plus belles émissions de télé qui existent. Bien faite, bien réalisée. Les images sont magnifiques. Et surprenamment, Nico, pour une première expérience d’animation, de coach et de mentor, fait une super job! #Ilsdansent

“Les enfants de la télé” à R-C – Petit moment de détente. Pur plaisir. On aime Véro, et je sens qu’elle n’a jamais été autant elle-même que dans ce show. Belle complicité avec Antoine. #EDLTV

“Génération Inc.” à V –  Je suis fan de cette émission depuis son commencement. J’apprécie découvrir de semaine en semaine toutes sortes d’entreprises québécoises. Vive l’entrepreneuriat! De plus, l’émission est très bien réalisée. Vraiment belles images. L’animateur, qui ne faisait pas ça dans la vie, est vraiment crédible. Et mon côté marketing est rassasié. Je suis toujours curieuse de voir ce que les “experts” proposeront aux entreprises. Et pour Telus, quelle belle exploitation de commandite! Smart! #Geninc

“Tout le monde en parle” à R-C – Un incontournable, évidemment! #TLMEP

Comme dans tout bon illico – ceux qui en ont un comprendront! – il y a des émissions qui restent là et qu’on n’efface pas. Dans cette catégorie, j’ai conservé le dernier épisode d’Entourage, car les gars me manquent. Il y a aussi l’émission Mon Indonésie à Évasion avec la belle Geneviève Borne. Je les ai toutes enregistrées, mais pas encore écoutées. Je vais sûrement me les faire en boucle un jour d’automne ou d’hiver gris où j’aurai besoin de m’évader.

Vous aurez remarqué que mon illico est bourré d’émission québécoise. Ben quoi! On fait de la maudite bonne et belle télé au Québec!


Fan de Basket-Ball?

Author: | No Comments »

Je me questionnais depuis quelques jours par rapport au sujet dont je voulais traiter cette semaine dans mon billet et m’installant ce matin devant mon bureau j’ai eu un flash – j’ai récemment changé d’emploi et, par le fait même d’industrie et ainsi, suis en mode d’apprentissage complet dans une sphère dans laquelle la compétition est féroce et où on se doit de rester au courant des tendances qui changent… quotidiennement. Je parle ici de l’industrie de l’espadrille. Je vous avoue que je suis en mode apprentissage, dans le mode de la curiosité où j’ai le goût de tout lire, de tout connaître, ce qui s’est fait, ce qui a bien fonctionné, pourquoi, comment, etc. et donc, suis certaine que je pourrais écrire mes articles uniquement sur cette industrie dans le future mais ceci n’est pas le point, ni le but! Mais je vous avise qu’il se peut que je vous présente quelques unes des campagnes, activations ou promotions de cette industrie qui sont hors de l’ordinaire dans le future. Je vous aurai avisé!

Aujourd’hui par contre je voulais vous présenter deux choses qui proviennent de l’industrie de l’espadrille mais qui sont de manière plus particulière en lien avec le basket-ball. Est-ce que vous vous ennuyez du basket-ball de la NBA? Je ne suis pas une fan finie mais je vous avoue que c’est toujours plaisant de voir les beaux joueurs de basket à la télévision et que, tout comme dans n’importe quel autre sport (ou presque), les finales sont toujours excitantes. Enfin, le lock-out ayant perduré jusqu’à ce moment fait en sorte que les gens parlent moins de basket-ball mais, étant donné que cette période est traditionnellement forte pour les ventes au niveau du basket-ball, les compagnies ont décidé de tout de même produire des campagnes mettant de l’avant ce sport ainsi que les athlètes vedettes de ce dernier, mais elles y ont ajouté une certaine « twist! »

Que pensez-vous de cette exécution de Nike qui désire pousser le fait que les joueurs jouent réellement pour le plaisir et qu’ils n’arrêtent pas de jouer malgré le lock-out?

**J’ajoute quelque chose à mon billet après sa parution car cette exécution pour le lancement d’une nouvelle chaussure Jordan Melo est réellement exceptionnelle. Comme on dit, quand ça donne la chaire de poule c’est réussit et ce clip du lancement fait justement ceci!

Voici une deuxième campagne, cette fois virale de la part de Adidas.

Étant donné que les joueurs ont plus de temps avec le lock-out, Derick Rose et Adidas ont décidé de mettre ce temps à profit et ont crée une campagne s’intitulant run with d rose pour le lancement du soulier de basket-ball adiZero Rose 2. Cette dernière a permis a des fans de basket-ball de vivre l’expérience ultime, de jouer contre d rose dans sa ville natale de Chicago. Vous pouvez trouver plus d’information sur la page facebook d’adidas basketball

Cette semaine n’était qu’un aperçu de ce qu’il se passe dans ce monde mais j’aimerais avoir vos commentaires par rapport à ces deux exécutions qui somme toute parlent de l’amour du jeu..

Bonne semaine!

Myriam @myriam_veilleux


Portrait de gestionnaire de communauté : Marie-Eve Gosemick

Author: | 1 Comment »

Nouveau et méconnu, le métier de gestionnaire de communauté est en évolution constante. Mais depuis un certain temps, on remarque que plusieurs s’improvisent gestionnaires de communauté. Car “poster” sur Facebook et Twitter, ce n’est pas suffisant pour être un authentique gestionnaire. En effet, derrière l’activité de celui-ci, on doit entre autres retrouver une stratégie, un sens du marketing  et un véritable know-how des outils de mesure et des médias sociaux en général. Lire cet article pour mieux comprendre.

Voilà pourquoi j’ai décidé de vous faire connaître davantage ce métier en vous présentant les pros œuvrant derrière les comptes que je suis tous les jours.

Je suis très heureuse de vous présenter aujourd’hui celle qui gère le compte de la Fondation One Drop : Marie-Ève Gosemick. Jusqu’à maintenant, nous avons vu beaucoup de gestionnaires de communauté s’occupant de marques plus commerciales, et c’est pourquoi je trouve très intéressant de tracer ici le portrait d’un gestionnaire œuvrant pour un organisme à but non lucratif. Une dynamique et des défis différents. Un travail plus politique également. Bonne lecture.

 


 

Année de création du compte twitter et facebook?

Twitter en 2009 et Facebook en 2007.

 En quoi as-tu étudié ?

En administration des affaires. Je me suis d’abord spécialisée en gestion des ressources humaines, puis je suis retournée à HEC Montréal pour compléter une deuxième spécialisation en marketing après avoir travaillé plus de deux ans comme chargée de projets internationaux.

 Cela fait combien d’années que tu occupes le poste de gestionnaire de communauté ?

C’est tout nouveau! Juin 2011.

Comment as-tu commencé ?

La directrice des communications de ONE DROP m’a contactée alors que je terminais un contrat en ventes et marketing aux Grands Ballets Canadiens. J’avais enregistré mon CV dans la banque de candidatures spécialisées en marketing interactif du Cirque du Soleil et il est ressorti dans les résultats de recherche pour combler la fonction d’édition de contenu du site web et d’animation des communautés en ligne de ONE DROP. L’équipe m’avait aussi repérée grâce à ma collaboration au Blogue Marketing Interactif de l’APCM.

Mon expérience professionnelle jusque-là touchait principalement la gestion de projets et la rédaction, tous deux effectivement liés de très près à la gestion de communauté. Mon tout premier mandat il y a cinq ans était le développement de l’intranet de l’entreprise pour laquelle je travaillais. Les postes occupés par la suite étaient tous en lien à la gestion de l’information et à la création de contenu.

 Pour quel compte/marque es-tu gestionnaire de communauté ?

Pour le compte de ONE DROP, l’initiative de Guy Laliberté, aussi fondateur du Cirque du Soleil®. ONE DROP est une organisation non-gouvernementale en faveur de l’accès à l’eau saine pour tous qui œuvre tant dans les pays développés que dans les pays en voie de développement. Je gère entre autres son site web, ses comptes Facebook (près de 20,700) et Twitter (près de 6,000), en plus de YouTube, Flickr, LinkedIn notamment.

 Quelle est la qualité principale d’un gestionnaire de communauté ?

La diplomatie, autant à l’interne qu’à l’externe. Le gestionnaire de communauté travaillant de concert avec plusieurs départements, il peut facilement se retrouver au cœur de certaines rivalités au sein de l’organisation. Il faut aussi savoir choisir avec soin les mots pour présenter l’information, surtout en cas de critiques, et toujours se montrer respectueux à l’égard des propos partagés.

Décris ta job en 140 caractères?

Être à l’écoute et travailler en équipe pour créer du contenu web pertinent afin de doter la marque d’ambassadeurs #pasjustepostersurFB

Quel est ton meilleur coup dont tu es fière ? Stratégie, etc.

Réussir à sensibiliser sans sermonner. Ça pourrait être compliqué, mais j’arrive bien à présenter les projets de ONE DROP et à traiter de la crise de l’eau et ses enjeux toujours sérieusement sans jamais adopter un ton lourd. Je suis aussi assez satisfaite de l’évolution de la présence de ONE DROP sur Twitter depuis mon arrivée dans l’équipe des communications.

 Quelle est la pire erreur que tu as faite comme gestionnaire?  

Au début, je répondais aux adeptes avec plusieurs jours de retard, comme j’avais tendance à passer plus de temps en réunion que devant mon écran… j’ai vite appris que la gestion de communauté requiert une discipline serrée! Pour assurer ma réactivité maintenant, c’est aussi avec moi-même et les comptes réseaux sociaux de ONE DROP que je passe du temps en réunion ;)

 Quelle  est la première chose que tu consultes en commençant ta journée ? Twitter, Facebook, emails, autres ?

Courriels d’abord, ensuite Facebook et Twitter. Les autres plateformes aussi et le site web de ONE DROP, évidemment. En boucle, pour être certaine de ne rien manquer (je sais, il y a des applications pour ça).

 Quel outil est ton préféré Facebook, Twitter, Youtube, Hootsuite, Thumblr?

Facebook, cliché mais vrai. J’apprécie Tweetdeck pour la veille et Hootsuite pour la programmation du calendrier éditorial. Et je rêve d’un abonnement sophistiqué à Radian6

 Comme les médias sociaux évoluent vite, comment te gardes-tu à jour, que consultes-tu comme site?

Mashable, une autre réponse clichée mais le contenu est juste parfait. Social Media Examiner et le blogue de Brian Solis également. Les sites des magazines Wired et The Economist restent mes préférés, pour la profondeur et la marginalité des propos.

 Quel est le plus grand défi pour ta marque?

Se tailler une place auprès des autres grandes ONGs et se distinguer des marques du Cirque du Soleil® et de Guy Laliberté tout en y restant intimement liée. Adapter ses communications en fonction de son travail sur plusieurs fronts (i.e. autant dans les pays développés qu’en développement, à la fois technique et artistique, avec des groupes scolaires et avec des entreprises…).

 Que penses-tu de Google +?

Un autre exemple concret d’effets de réseau. Google + aura son utilité si effectivement plusieurs de mes contacts l’adoptent à leur tour…

Es-tu plus iPhone, Blackberry ou Android?

iPhone!

 À quoi ressemble ta journée ?

Les journées chez ONE DROP sont à la hauteur de son fondateur : créatives et jamais comme les autres.

 En quoi est-ce différent de gérer un compte ONG vs un compte commercial? Quels sont les challenges?

Outre le déploiement des ressources qui est forcément moindre, les deux principales différences de la gestion d’un compte ONG vs. un compte commercial ont trait selon moi à la primauté des relations interentreprises (contexte B2B), comme les principaux donateurs sont forcément corporatifs, et à la nécessité de s’allier à la « concurrence », c’est-à-dire aux autres ONGs qui défendent la même cause, afin de gagner en crédibilité et de s’établir au niveau mondial. Le partage des dernières découvertes (médicales, scientifiques, environnementales, numériques…) et la promotion des événements organisés par d’autres ONGs sont pratique commune voire nécessaire, ce que l’on remarque moins dans le secteur commercial. L’impact d’une ONG sera plus grand si elle s’allie aux autres parties prenantes entourant un enjeu.

La communication n’est pas la même que l’on s’adresse à un individu (B2C) ou à un groupe (B2B). Les plateformes mises de l’avant ne devraient pas être les mêmes non plus. Je suis d’avis que LinkedIn devrait prendre une place au moins aussi importante que Facebook dans la stratégie de communication numérique d’une ONG, voire même plus. Ce n’est pas encore le cas chez ONE DROP, ça fait partie de mes défis ;-)

 Comment vois-tu l’avenir de cette profession ?  L’évolution ?

De premier ordre dans tout le débat sur la transparence des organisations, sur la divulgation de leurs informations. La profession fera sa place au fur et à mesure qu’une culture du web sera instaurée dans les entreprises, ce qui la rendra plus crédible et mieux respectée. Le gestionnaire de communauté deviendra essentiel à la mesure du capital de marque, tant en ligne qu’hors ligne…

 Anecdotes intéressantes ? 

Je ne sais pas si c’est intéressant, mais j’ai maintenant tendance à m’exprimer en #hashtags même en-dehors de Twitter

 Ta plus grande qualité en tant que gestionnaire de communauté, ce qui te caractérise?

Mon enthousiasme! Ça me permet de rallier les troupes, tant au sein de l’organisation que de la communauté d’adeptes. J’aime croire que j’arrive à rendre l’eau sympathique :)

 Quel autre gestionnaire de communauté admires-tu ? T’influence ?

Les équipes du Marketing interactif et de la Gestion des talents du Cirque du Soleil® m’impressionnent, en particulier Sébastien Savard qui utilise activement LinkedIn à des fins de gestion de communauté, ce qu’on voit moins souvent en comparaison de Facebook et Twitter. Sébastien réussit à susciter des discussions animées et à rendre la marque employeur du Cirque aussi forte en ligne qu’hors ligne.

 % de temps passé sur les médias sociaux lorsque c’est pour ton compte perso ?

Moins qu’avant!

 Si tu n’étais pas gestionnaire de communauté, tu ferais quoi ?

J’écrirais assurément! Et j’enseignerais. En fait, j’animerais probablement des communautés, mais en personne ;)

 Est-ce que tes amis et famille comprennent ce que tu fais ou tu es celle qui passe sa journée sur FB et Twitter ?

Mes proches savent qu’en plus des comptes réseaux sociaux de ONE DROP, je rédige-révise-traduit une bonne partie du contenu de son site web en plus d’assurer le développement de celui-ci, ce qui m’amène souvent en réunion. Et je gosse pas mal dans Photoshop aussi…! Alors je ne passe pas pour celle qui post sur Facebook et Twitter toute la journée.

Question #jeudiconfession : Quel/le compte Twitter ou Page FB suis-tu et que tu serais gênée de le dire?

@DISNEYWORDS Je devrais probablement être gênée mais j’assume ; j’ai même déjà RT. Je ne vieillis pas :)

 Quels sont tes #FF, tes incontournables?

Au Québec, mes incontournables demeurent assurément @Infopresse afin de suivre les tendances de l’industrie des communications et du graphisme, @MichelleBlanc pour sa vulgarisation juste et son ironie dosée et @WebPresse parce que je suis une fan finie de musique, surtout en vidéos et en extraits de show (et pour la rapidité de diffusion de l’information!) . Le compte de ONE DROP m’a fait découvrir cet été le Web Social de @Guime que je lis maintenant le plus régulièrement possible.

 Si tu pouvais choisir la marque pour laquelle tu voudrais être gestionnaire, ça serait laquelle ?

À part ONE DROP ;) Il y aurait évidemment la marque du Cirque du Soleil®, j’en deviens de plus en plus passionnée à force de la côtoyer. J’adorerais gérer la marque d’une chaîne de télé, comme ce médium se voit transformer d’une façon bien différente de l’imprimé et de la radio depuis l’arrivée des médias sociaux. Les plateformes en ligne sont complémentaires à la télé ; elles n’arrivent pas à la remplacer.

 Que recommandes-tu à quelqu’un qui désire faire cela comme métier ?

De l’humilité. À ce sujet, le titre semble en partie erroné… on ne gère pas réellement une communauté, on l’anime. Ce serait un peu prétentieux de penser qu’on peut arriver à contrôler les réactions et propos du grand public et des médias. Je ne pense pas à un parcours en particulier, mais c’est certain que ça prend un grand intérêt pour les communications et une expérience approfondie dans ce domaine. Il ne faut pas se laisser impressionner par les plateformes ; le contenu restera toujours roi. Plus l’expérience professionnelle et les intérêts de la personne seront variés, plus sa capacité à être un bon gestionnaire de communauté sera améliorée… il faut être très curieux, avide de tout, et très sociable. Et avoir un p’tit côté workaholic, pcq le web n’arrête jamais…

 Pour suivre Marie-Eve Gosemick

Facebook : Facebook.com/megosemick
Twitter : @megosemick
Blogue : www.bloguemarketinginteractif.com/marie-eve-gosemick/
LinkedIn : http://www.linkedin.com/in/megosemick

**

Autres Portraits de gestionnaire

***

Lecture

10 ways non-profits benefit from social media

Les médias sociaux comme métier
5 phrases à ne pas dire a un community manager
10 qualities of a successful Social media manager


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 


Halloween party and tips

Author: | 1 Comment »

 

Cette année pour Halloween, beaucoup m’ont demandé quoi faire, où sortir?

Place aux endroits qui se transforment le temps d’une soirée pour vous permettre d’incarner le personnage de votre choix.

Lequel vous accrochera?

 

Vendredi 28 octobre

Time Supper Club : Super Heroes

Gogo Lounge : Devil’s Bday

Candi bar : Zoo party

Olympia : Maskarade

JukeBox : Party like a Rockstar

Théatre Plaza St-Hubert : Freak house

Koko : Clash of the Titans

Suite 701 : Entretien avec  un vampire

Samedi 29 Octobre :

Auberge St-Gabriel : Cirque du Boudoir

Blvd 44 : Boogie Night

Abreuvoir : À la recherche des mystérieuses cités d’or

Ballroom : Hollywood Halloween

Taco Grunman warehouse : Truckers & Hitch-Hikers

Vinyl Lounge: The dark side of fairy tales

Circus : Circus

Wunderbar : Villans and Vixens

Café des éclusiers : Masque sur le quai 3

SAT: Party de la mort qui tue, Sci-fi

Misto : Rock horror party

Dimanche 30 octobre

Auberge Gabriel: Veuve Cliquot Yelloween party

D’ailleurs, les organisateurs ont réalisé une vidéo TEAZER de l’événement… Pour public avertis

 

 Et pour les plus courageux…..

Lundi 31 octobre la plupart des bars sont ouvert… Pourquoi ne pas faire la tournée pour un Trick or Drinks ;)

Vous préférez recevoir vos amis à la maison? Voici quelques suggestions à intégrer à votre soirée :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des idées costumes 2.0 dernière  minute

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu’elle costume porterez-vous?

Bon Halloween à tous!

 

Rachel St-Amand @Rachelstamand


Avis aux amateurs de Vins de France et de 6 @ 9

Author: | No Comments »