Portrait de gestionnaire de communauté: Charlotte Laurent

Auteur: | Aucun commentaire »

Nouveau et méconnu, le métier de gestionnaire de communauté est en évolution constante. Mais depuis un certain temps, on remarque que plusieurs s’improvisent gestionnaires de communauté. Car “poster” sur Facebook et Twitter, ce n’est pas suffisant pour être un authentique gestionnaire. En effet, derrière l’activité de celui-ci, on doit entre autres retrouver une stratégie, un sens du marketing  et un véritable know-how des outils de mesure et des médias sociaux en général. Lire cet article pour mieux comprendre.

Voilà pourquoi j’ai décidé de vous faire connaître davantage ce métier en vous présentant les pros œuvrant derrière les comptes que je suis tous les jours.

Aujourd’hui je vous parle de Charlotte Laurent. J’ai connu et croisé Charlotte à travers les événements foodies. Je la laisse se présenter à vous!

 

Photo prise lors d'un photoshoot pour L’Auberge Saint-Gabriel. Maquillage et coiffure: Amal Afoussi Photographie: CandleWax Studio

À quand date la création de tes comptes Twitter et Facebook?

Je me suis inscrite sur Facebook en 22 novembre 2007 suite aux conseils de mon professeur de communication et légèrement poussée par mes amis. Twitter est arrivé plus tard dans ma vie, en juin 2009. J’étais à ce moment-là stagiaire chez Ketchum, une agence de relations publiques internationale.

 En quoi as-tu étudié?

J’ai fait 3 ans d’études en Hôtellerie-Restaurant en spécialisation marketing et gestion hôtelière, au Lycée Sacré Cœur en Lozère (coin perdu au centre de la France). Ça m’a appris la rigueur et la définition de “travailler avec passion” (mon mot d’ordre encore aujourd’hui). Lors de mon dernier stage, je suis tombée amoureuse des relations publiques. J’ai donc fait 2 ans en école de communication spécialisation relations publiques, relations presse et événementiel. J’ai terminé mes études en septembre 2009.

 Depuis combien d’années occupes-tu le poste de gestionnaire de communauté?

Cela va bientôt faire deux ans.

 Comment as-tu commencé?

En septembre 2009, je venais de finir mes études en com’ et mon stage de fin d’études, et j’ai décidé de commencer à me préparer pour mon déménagement à Montréal. J’ai donc commencé entretenir mon compte Twitter, mon blogue Ma vie en rose bonbon car les dernières statistiques montraient que les relations publiques devaient s’appliquer de plus en plus aux nouveaux médias.

9 mois plus tard, je me suis retrouvée chargée de la communication web du restaurant Biron (fermé depuis). Je remercie Stéphanie et David, qui ont été les premiers à me faire confiance. Puis Line Atallah, directrice de TELEGRAPHE, m’a contactée pour remplacer Mayssam Samaha durant ses vacances. Et depuis, je n’ai pas quitté cette fabuleuse équipe.

 Pour quel compte/marque es-tu gestionnaire de communauté?

Je suis stratège en communication web et relations publiques pour Amélie Cousineau, L’Auberge Saint-Gabriel (pour les mariages), Kréavie et O.xide Design.

Kréavie – FacebookTwitter
Amélie Cousineau – FacebookTwitter
O.xide Design – Facebook  – Twitter
L’Auberge Saint-Gabriel – FacebookTwitter

 

 

Je m’occupe d’autres clients au sein de l’agence mais uniquement pour les relations publiques.

 Quelle est la principale qualité d’un gestionnaire de communauté?

Être passionné par l’univers où son client officie. Si tu aimes la gastronomie, soit gestionnaire de communauté gourmande, si tu aimes la mode, soit un gestionnaire de communauté d’amoureux du style … Pour ma part, tous mes clients ont un point commun : Leur business se trouve dans le domaine de l’événementiel et plus particulièrement du mariage. Ça tombe bien, je suis une amoureuse de l’amour !

 Décris ta job en 140 caractères.

Créer une émotion, faire rêver, faire aimer et inspirer.

 Quel est ton meilleur coup? Celui dont tu es fière? Stratégie, etc.

La stratégie de communication web et relations publiques que j’ai mis en place pour le Bridal Boudoir Affair 2010, le salon du mariage haut de gamme produit par Maddy K. Je me rends compte avec le recul que j’ai foncé en prenant des risques mais que cela a été payant. Beaucoup de médias en ont parlé et cela étant l’objectif donné par ma cliente. Cela m’a permis aussi de travailler avec des personnes que j’aime beaucoup et avec qui je continue de travailler. On continue de m’en parler encore aujourd’hui.

 Quelle est la pire erreur que tu as commise comme gestionnaire?

De tweeter pour un client avec mon compte.

 Quelle est la première chose que tu consultes en commençant ta journée? Twitter, Facebook, emails, autres?

Mes emails puis Facebook, puis Twitter. J’aime découvrir ce qu’il s’est passé en France pendant mon sommeil. Je garde un lien privilégier avec certains blogueurs de là-bas. J’aime aussi connaître l’évolution médias sociaux France/ Québec.

 Quel est ton outil préféré? Facebook, Twitter, YouTube, HootSuite, thumblr, Pinterest?

Définitivement WordPress et Youtube.

 Les médias sociaux évoluent vite. Comment te gardes-tu à jour? Que consultes-tu comme site?

J’arrive à suivre le mouvement en lisant et observant deux groupes de blogueuses américains : Les filles de “lifestyle” et les filles “mariage”. Au niveau des tendances médias sociaux, elles sont excellentes.

Ma lecture quotidienne du moment : Camille Styles. Cette fille est la nouvelle Martha Stewart. Et en plus, elle gère parfaitement son image sur le web. Une leçon que beaucoup devrait prendre.

 Quel est le plus grand défi pour ta marque?

Tous mes clients ont un objectif commun : réussir à intéresser le public cible.

Un gros travail de recherche pour moi et comme je suis une chargée de communication je donne beaucoup de to do à mes clients. Mon travail est un travail d’équipe avec eux. J’essaie de m’informer sur leur business au maximum pour réussir à trouver des bonnes idées mais eux aussi doivent comprendre mon travail pour qu’on avance.

Es-tu plus iPhone, Android ou BlackBerry?

J’ai une pomme tatouée sur mon cœur.

 Question #jeudiconfession : quels comptes Twitter ou pages FB serais-tu gênée d’avouer suivre?

Je n’ai absolument pas honte de dire que je suis la page “mariages à Disney (Floride)”. Je crois que c’est l’une des pages qui me fait le plus rire.

Quand j’ai commencé à être community manager, Eva Longoria et ses médias sociaux m’ont beaucoup appris aussi.

 Que penses-tu de Google+?

J’essaie, j’essaie, j’essaie …

Que penses-tu de Pinterest?

Je suis une amoureuse de Pinterest. Je l’ai connu il y a environ 1 an grâce à la gang américaine de blogueuses art de vivre que je suis quotidiennement. J’adore regarder les tendances et ce que les gens aiment comme inspirations. Perso, je préfère Lover.ly qui est le Pinterest du mariage. C’est normal, je passe 90% de mon temps à organiser la communication de mes clients en fonction de ces événements privés.

Si tu pouvais choisir la marque pour laquelle tu voudrais être gestionnaire, quelle serait-elle?

Sans aucune hésitation Style Me Pretty. Le blogue d’inspiration pour les mariages le plus lu.

Mais si un jour, j’en ai marre du monde du mariage (possibilité 0,01%) je serai ravie de pouvoir gérer les communautés des clubs sportifs de ma ville de naissance, Montpellier (Sud de la France). Je suis une supportrice sportive du Montpellier Rugby Club et du Montpellier Agglomération Handball Club (MAHB).

 À quoi ressemblent tes journées?

Je commence à travailler dès mon réveil. Je vais à l’agence à partir de 9h30 – 10h. Journée complète avec : rdv clients, stratégies, gestion de communauté, programmation des billets de blogue, gestion des relations publiques, rigolades avec la super équipe de TELEGRAPHE. Vers les 18h00, je demande souvent à mes voisines de bureau : “on fait quoi ce soir ?”. Et 50% du temps, je finis la soirée au restaurant avec elles. J’ai la chance de travailler avec des personnes passionnées, créatives, impliquées et excellentes dans leur travail. En plus de ça, nous sommes tous amis. Une belle leçon d’équilibre.

 Comment vois-tu l’avenir de la profession? Son évolution?

Je suis convaincue à 1000000 % que les relations publiques sont un atout majeur pour la communication web. Chez TELEGRAPHE, j’ai instauré avec l’aide de chaque membre de l’équipe, le service des relations publiques. Nous offrons donc à nos clients la possibilité d’aller plus loin dans leurs objectifs.

Je crois beaucoup aussi à la vidéo. Quand je vois que Garance Doré a sorti il y a quelques semaines sa propre “real tv” en association avec Net A Porter, ça ne m’étonne même pas.

 Des anecdotes intéressantes?

Pour ceux qui disent que les médias sociaux ça ne sert à rien, je réponds : ça dépend de l’utilisation que tu en fais! Moi j’ai trouvé mon job, mes chats, des amis … via Twitter. Je me demande presque comment j’aurais fait sans ce média social. Quand j’ai pris la décision de venir vivre ici le jour de mes 23 ans, je ne connaissais RIEN du Québec.

 Ta plus grande qualité en tant que gestionnaire de communauté? Ce qui te caractérise?

J’arrive à savoir qui fait quoi et qui travaille pour qui et qui est intéressant à cibler pour mes clients assez rapidement.

 Quel autre gestionnaire de communauté admires-tu? Qui t’influence?

Le compte de la police de Montréal @SPVM est très bien géré. C’est d’autant plus difficile quand il s’agit de communication de crise la plupart du temps.

La personne qui m’a tout appris est @Bao_ ! J’ai compris grâce à elle que les médias sociaux allaient révolutionner la planète relations publiques. C’est elle aussi qui m’a poussée à ouvrir mon propre blogue et mon compte Twitter en juin 2009.

Quels sont tes #FF incontournables?

Les filles de mon boulot bien sûr : Ma Big Boss @lineatallah – Ma gourmande préférée @mayssamaha – Mes assistantes de folie @Minagottips et @chalodeiro – Notre “maman” @tovavix – La fille de Gat’neau @mpplouffe

Les femmes qui m’inspirent à Montréal : La fille de déco @damask_dentelle – La tornade @technomade – Mon amie @LesliePasserino – Ma partenaire de projet secret @amypunkyphoto et mon coup de foudre humour-mode-personnalité @aurelieletizia !

 Quel pourcentage de ton temps sur les médias sociaux consacres-tu à ton compte perso?

50%

 Si tu n’étais pas gestionnaire de communauté, tu ferais quoi?

Je pense que je serai blogueuse à temps plein et dresseuse de chats dans mes heures perdues.

 Est-ce que tes amis et ta famille comprennent ce que tu fais, ou es-tu celle qui passe sa journée sur FB et Twitter?

Ma maman essaie tant bien que mal de comprendre ce que je fais. Elle lit mon blogue, c’est déjà énorme! Et je lui envoie souvent le fruit de mon travail à l’agence (vidéos, articles, …). Mon papa est directeur des nouvelles technologies dans un hôpital dans le Sud de la France. Il sait ce que je fais et comprend. On parle optimisation de sites … J’ai aussi deux geeks supplémentaires dans ma famille, mes beaux-frères. Par contre, du côté de mes amis en France, 80% ne comprennent pas ce que je fais.

 Que recommandes-tu à quelqu’un qui désire faire cela comme métier?

Être toujours positif, souriant, responsable de ses actes, et garder le focus sur ses objectifs.

 Pour suivre Charoltte Laurent ?

Facebook
Twitter
Blogue

 

***

 

 

Autres portraits de gestionnaires :

 

 

 

Lecture

Démystifier le métier de gestionnaire de communauté au Québec
What does it take to be a social media strategist?

Les médias sociaux comme métier
5 phrases à ne pas dire a un community manager
10 qualities of a successful Social media manager
L’emploi du temps d’un community manager
Community managers : entre clichés et méconnaissance
La place du community manager dans les strategies social media
Caracteristics of a community manager 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laissez un commentaire

  • Je voudrais recevoir un courriel pour les nouveaux commentaires. Vous pouvez aussi vous inscrire sans laisser de commentaire.