Portrait de gestionnaire de communauté : Honorine Youmbissi

Auteur: | 1 commentaire »

 

Nouveau et méconnu, le métier de gestionnaire de communauté est en évolution constante. Mais depuis un certain temps, on remarque que plusieurs s’improvisent gestionnaires de communauté. Car “poster” sur Facebook et Twitter, ce n’est pas suffisant pour être un authentique gestionnaire. En effet, derrière l’activité de celui-ci, on doit entre autres retrouver une stratégie, un sens du marketing  et un véritable know-how des outils de mesure et des médias sociaux en général. Lire cet article pour mieux comprendre.

Voilà pourquoi j’ai décidé de vous faire connaître davantage ce métier en vous présentant les pros œuvrant derrière les comptes que je suis tous les jours.

Cette semaine on vous présente celle qui gère le compte du Festival Completement Cirque qui avait lieu récemment.

 

À quand date la création de tes comptes Twitter et Facebook?

Je me suis mise sur Facebook en 2009 et j’ai ouvert mon compte Twitter en 2011, quand j’ai décidé d’en faire un pour MONTRÉAL COMPLÈTEMENT CiRQUE (MCOMPLÈTEMENT CIRQUE, @mtlccirque), juste question de mieux comprendre la mécanique.

 En quoi as-tu étudié?

J’ai une maîtrise en économie, études faites aux HEC.

 Depuis combien d’années occupes-tu le poste de gestionnaire de communauté?

Depuis la création de nos comptes en 2010, mais ce n’est qu’une partie de ce que je fais à l’année, vu que nous n’avons pas de personne dédiée uniquement à cette fonction. En tant que Responsable des relations publiques à la TOHU, la gestion des médias sociaux relève de moi et j’y consacre personnellement en moyenne 12 h par semaine.(Nous n’avons pas une personne dédiée … c’est ce que j’explique plus bas.)

 Comment as-tu commencé?

Un peu par curiosité professionnelle, le désir de comprendre ce qui alimentait cette nouvelle tendance, ces nouveaux comportements, ces nouveaux médias. Quand nous avons choisi d’être sur les médias sociaux, nous avons opté pour une vision vraiment plus relationnelle, donc du ressort de mon département, les relations publiques. Par ailleurs, vu que je travaillais de plus en plus

 Pour quel compte/marque es-tu gestionnaire de communauté?

De façon générale, je gère les comptes TOHU et MONTRÉAL COMPLÈTEMENT CIRQUE en terme de stratégie, ton, pertinence des contenus. Pour ce qui est de la gestion courante, je suis plus sur MONTRÉAL COMPLÉTEMENT CIRQUE, et dans mon équipe, j’ai quelqu’un qui a repris les comptes TOHU  depuis l’an dernier, et une autre qui m’aide pour le Twitter  du festival. Nos comptes : facebook.com/montrealcompletementcirque, @mtlccirque, facebook.com/tohu, @LaTOHU, Youtube.com/user/latohu, Vimeo.com/montrealcompletementcirq.

 Quelle est la principale qualité d’un gestionnaire de communauté?

Être habité par l’envie de connaître l’autre, comprendre ce qui l’anime et ce qui, éventuellement pourrait l’intéresser au niveau de la marque qu’on représente.

 Décris ta job en 140 caractères?

Créer, maintenir, alimenter les liens entre la TOHU et le reste du monde.

 Quel est ton meilleur coup? Celui dont tu es fière?

À défaut d’être très actif sur twitter, avoir rallié des influenceurs à la cause du cirque, et pouvoir s’en servir comme porte-voix. Je pense notamment à @alaindassylva

 Quelle est la pire erreur que tu as commise comme gestionnaire?

Avoir répondu trop vite à un client et communiqué la mauvaise information.

 Quelle est la première chose que tu consultes en commençant ta journée? Twitter, Facebook, emails, autres?

Je commence toujours par mes emails, histoire de voir qu’est ce qui s’est passé de l’autre côté de la planète, chez ceux pour qui ma nuit était le jour. Ensuite un tour d’horizon rapide de l’actualité et si cette dernière s’avère intéressante, quelques post, sinon des répliques sur nos différents comptes, car je suis immanquablement la première à me connecter.

 Quel est ton outil préféré? Facebook, Twitter, YouTube, HootSuite, thumblr?

Facebook pour sa convivialité, mais surtout le large éventail de possibilités d’interaction et son côté plus … M. et Mme tout le monde. J’ai trouvé Hootsuite très pratique, mais après un usage, je n’ai pas apprécié la perte du contact réel… Je ne m’en sers donc plus du tout, privilégiant l’interaction live.

 Les médias sociaux évoluent vite. Comment te gardes-tu à jour? Que consultes-tu comme site?

Je suis pas mal à l’affût de tout ce qui passe, des recommandations de gestionnaires ou stratèges plus aguerris que moi. Je lis particulièrement les posts de Brian Solis , Simon Mainwairing et son we first blog, sinon, le stratège web de notre agence @ericadechi a toujours plusieurs liens dans sa manche à me proposer pour m’aider à pousser la réflexion plus loin. Ceci étant, certaines ressources plus globales demeurent des must, je pense entre autres à Mashable, Yulcontenu ainsi qu’à  l’observatoire des médias sociaux en relations publiques

 Quel est le plus grand défi pour ta marque?

Pour la TOHU, garder l’attention en ayant trois axes différents, soit la culture, l’environnement et le social, lesquels n’intéressent pas toujours le même auditoire. En ce qui concerne MONTRÉAL COMPLÈTEMENT CiRQUE , le défi est plus de rester actif et pertinent toute l’année alors que le festival ne dure que deux semaines en juillet.

 Es-tu plus iPhone, Android ou BlackBerry?

Définitivement Iphone, simple, facile, et tellement cool!!!

 Question #jeudiconfession : quels comptes Twitter ou pages FB serais-tu gênée d’avouer suivre?

Hum … cette année peut-être le CH

 Que penses-tu de Google+?

J’ai été pour voir, mais pas plus séduite que ça… Pas eu ce feeling que ça m’apporterait quelque chose de plus. Par contre, je suis certaine que Google va tout mettre en œuvre pour déstabiliser Facebook, les enjeux étant énormes … Je ne serai donc pas surprise de voir les choses évoluer et éventuellement le marché se fragmenter entre les deux. En attendant, Facebook garde encore mes faveurs.

 Que penses-tu de Pinterest?

Vachement trippant, c’est comme si une porte s’ouvrait sur un autre monde … Les images de cirque y sont magnifiques … C’est vraiment un outil de choix pour un art comme le nôtre, certainement notre prochain move…

 Si tu pouvais choisir la marque pour laquelle tu voudrais être gestionnaire, quelle serait-elle?

Un resto dont le menu varie souvent, en fait tous les restaurants de Jérôme Ferrer  en espérant pouvoir tout goûter avant d’en parler

 À quoi ressemblent tes journées?

Une suite d’éléments hyper hétéroclites, la gestion des médias sociaux certes, mais aussi recevoir une délégation étrangère de passage à la TOHU, faire la planification stratégique, les suivis de relation de presse, des rédactions diverses … rencontrer des partenaires, fournisseurs … assister à des événements chez nous où à l’extérieur …

 Comment vois-tu l’avenir de la profession? Son évolution?

Je pense que cette fonction devrait rester en relation publiques, aller au-delà de la gestion de communauté virtuelle… Alors que certains pensent que les gestionnaires seront de plus en plus spécialisés et même si je rêve d’avoir une personne dédiée, je ne crois pas en cette spécialisation à moyen terme. Oui les médias sociaux prendront une place grandissante au sein des organisations… Cependant, vu que tout le monde est de plus en plus à l’aise avec les outils, les employés seront de plus en plus polyvalents et la gestion se fera je pense, par un groupe d’employés … et peut-être même tous, avec peut-être un porte-parole pour les gestions de crise.

 Des anecdotes intéressantes?

La fois où un fan fb nous a suggéré de brûler plusieurs personnalités politiques locales et étrangères (en les nommant) lors de la FALLA, cet immense feu que nous faisons à la TOHU à la fin du mois d’août … bruit de criquets J avant de trouver une réponse.

 Ta plus grande qualité en tant que gestionnaire de communauté?

Je prends le temps d’analyser ceux qui interagissent avec nous sur nos plates formes, de les connaître … ma soif de découvrir, d’apprendre.

Quel autre gestionnaire de communauté admires-tu? Qui t’influence?

J’admire particulièrement Andres Restrepo , inventif, mais surtout généreux, qui dans le cadre d’un partenariat avec Artv ne fût point avare de conseils pour la novice que je suis. Katerine-Lune Rollet  est également une référence, elle nous a d’ailleurs donné une formation web 2.0 101 avant notre arrivée sur twitter.

 Quels sont tes #FF tes incontournables?

Mon amie l’humoriste @dorothyrhau, au moins un éclat de rire par jour devant mon écran, @matthieustreliski, pour les tranches de vie de sa fille et par le biais de qui je lis le Devoir, @jeromeferrer qui nous emmène dans ses cuisines … EXTASE, @jewanda pour la mise en valeur du métissage, la création d’un langage qui leur est propre et puis c’est un lien avec mon Cameroun…

 Quel pourcentage de ton temps sur les médias sociaux consacres-tu à ton compte perso?

Même si ma page est souvent ouverte, je dirai 1 h par jour gros max, essentiellement des conversations en fin de journée…

 Si tu n’étais pas gestionnaire de communauté, tu ferais quoi?

Chef … toujours par passion pour les gens et la cuisine aussi bien sûr !

 Est-ce que tes amis et ta famille comprennent ce que tu fais, ou es-tu celle qui passe sa journée sur FB et Twitter?

Ma famille toujours pas. Dans mon entourage par contre, ce que les gens comprennent moins c’est que je sois si peu active sur mes comptes personnels.

 Que recommandes-tu à quelqu’un qui désire faire cela comme métier?

De valider en premier sa passion pour les gens et les relations publiques, ensuite de trouver le créneau dans lequel cette passion s’exprime le mieux. Le reste c’est de la recherche afin de développer ses aptitudes en analyse des tendances de consommation, rester au courant des nouvelles plates-formes …  Mais surtout, garder une certaine polyvalence …

Pour suivre Honorine Youmbissi

Facebook : http://www.facebook.com/hyoumbissitchetagni
Twitter : @youmbissi (plus d’un an que j’y ai pas touché)
Linkedin: http://ca.linkedin.com/in/

***
***

 

 

 

Autres portraits de gestionnaires :

 

 

 

 


 

 

 

Lecture

 

Démystifier le métier de gestionnaire de communauté au Québec
What does it take to be a social media strategist?
Les médias sociaux comme métie
5 phrases à ne pas dire a un community manager
10 qualities of a successful Social media manager
L’emploi du temps d’un community manager
Community managers : entre clichés et méconnaissance
La place du community manager dans les strategies social media
Caracteristics of a community manager 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Un commentaire sur “Portrait de gestionnaire de communauté : Honorine Youmbissi”

  1. 1: Matthieu écris à 13:54 le July 25th, 2012:

    C’est @strem pas @matthieustreliski Honorine ;-)


Laissez un commentaire

  • Je voudrais recevoir un courriel pour les nouveaux commentaires. Vous pouvez aussi vous inscrire sans laisser de commentaire.