Portrait de gestionnaire de communauté : Nathalie Bray

Auteur: | Aucun commentaire »

 

Nouveau et méconnu, le métier de gestionnaire de communauté est en évolution constante. Mais depuis un certain temps, on remarque que plusieurs s’improvisent gestionnaires de communauté. Car “poster” sur Facebook et Twitter, ce n’est pas suffisant pour être un authentique gestionnaire. En effet, derrière l’activité de celui-ci, on doit entre autres retrouver une stratégie, un sens du marketing  et un véritable know-how des outils de mesure et des médias sociaux en général. Lire cet article pour mieux comprendre.

Voilà pourquoi j’ai décidé de vous faire connaître davantage ce métier en vous présentant les pros œuvrant derrière les comptes que je suis tous les jours.

Aujourd’hui je vous présente Nathalie Bray qui gère els pages de Cible-Emploi.

 

À quand date la création de tes comptes Twitter et Facebook?

J’ai démarré sur Facebook et Linkedin en 2007 et Twitter en 2011.

 En quoi as-tu étudié?

J’ai fait un mineur Arts et Sciences à l’Université de Montréal (psychologie et communication) puis un Baccalauréat en psychosociologie de la communication à l’UQAM. J’ai travaillé pendant plus de 10 ans dans le domaine de la transition de carrière pour graduellement développer mon expérience en communication et gestion de projets. Je cumule présentement les rôles de gestionnaire de communauté et chargée de projets en communication.

 Depuis combien d’années occupes-tu le poste de gestionnaire de communauté?

Depuis environ 1 an, mais j’ai acquis beaucoup d’expérience avec mes comptes personnels et j’ai développé une grande capacité d’apprentissage dans ma carrière jusqu’à présent. J’ai aussi profité de l’opportunité de faire partie de la 1ere cohorte d’étudiants dans le cadre du microprogramme « Devenir gestionnaire de communauté » à l’INIS . Le cours est maintenant terminé et cette démarche me confirme mon intérêt pour les médias sociaux, mais aussi m’a fait découvrir l’étendue de ce métier ainsi que les possibilités de développement.

 Comment as-tu commencé?

J’ai proposé à mon employeur de démarrer une page Facebook pour découvrir le potentiel de la plateforme dans le cadre de notre plan de développement global. C’était aussi une opportunité d’innover comme entreprise et mieux accompagner nos clients en transition de carrière qui utilise les médias sociaux pour le réseautage et la recherche d’emploi. Nous avons graduellement développé nos pages Linkedin et Twitter. J’ai fait beaucoup de veille sur les médias sociaux, des lectures pour bien comprendre ces nouveaux outils de communication et j’ai assisté à quelques formations de base avant mon passage à l’INIS.

 Pour quel compte/marque es-tu gestionnaire de communauté?

Je suis gestionnaire de communauté pour CIBLE-EMPLOI; nous avons des comptes Facebook, Linkedin, Twitter et bientôt YouTube.

Quelle est la principale qualité d’un gestionnaire de communauté?

Une très grande polyvalence, de bonnes connaissances techniques, une grande culture générale, une compréhension du marketing et des communications. Bref, c’est un métier à découvrir pour comprendre le plein potentiel de ce rôle pour le développement des entreprises.

 Décris ta job en 140 caractères.

Métier pour passionné en quête de grands défis. Communication, marketing, technologies, psychologie, gestion de projets et humour!

 Quel est ton meilleur coup? Celui dont tu es fière?

D’avoir démarré les médias sociaux pour une organisation et de bien l’accompagner dans ce nouvel environnement. J’ai également développé une politique d’utilisation des médias sociaux pour les membres de l’équipe, une nétiquette pour les visiteurs de nos comptes et des ateliers de formation en collaboration avec un collègue pour faciliter l’intégration dans la culture de l’organisation. Je poursuis mon travail d’évangélisation de l’équipe par des interventions régulières pour expliquer mon travail, mes stratégies dans nos médias et les impacts sur le développement de notre organisation.

 Quelle est la pire erreur que tu as commise comme gestionnaire?

C’est plutôt un apprentissage en continu qui demande du courage et une très bonne capacité d’adaptation. Je privilégie une collaboration avec l’équipe de gestion pour bien cibler la ligne éditoriale et les limites de mes interventions.

 Quelle est la première chose que tu consultes en commençant ta journée? Twitter, Facebook, emails, autres?

Ma journée démarre avec Facebook et ensuite Twitter, Linkedin et notre site Internet. Par la suite, je fais de la veille pour alimenter mon calendrier de diffusion.

 Quel est ton outil préféré? Facebook, Twitter, YouTube, HootSuite, thumblr?

J’aime beaucoup Facebook même si les améliorations fréquentes à ce média sont un grand défi. J’utilise Hootsuite pour faire la veille des différents médias et programmer des statuts à l’avance. J’explore de nouveaux outils régulièrement et le terrain de jeux est vaste pour les prochaines années!

 Les médias sociaux évoluent vite. Comment te gardes-tu à jour? Que consultes-tu comme site?

J’ai créé plusieurs listes sur Twitter et Facebook, dont les influenceurs du moment en Europe et en Amérique du Nord. J’ai également fait une liste de gestionnaires de communauté à suivre au Québec et ailleurs pour mieux explorer le métier. Je consulte régulièrement @mashable, @B2Community, @smexaminer, @socialmedia2day et de nombreux autres sur Twitter. Je suis également plusieurs blogues via Google Reader. 

 Quel est le plus grand défi pour ta marque?

Nous avons deux grands champs d’activité en transition de carrière: services aux chercheurs d’emploi et services aux entreprises. Nous offrons des services très différents pour chacun et nous devons orienter nos médias sociaux selon les clientèles que nous désirons rejoindre. Nous avons maintenant une ligne éditoriale mieux définie pour chacun de nos médias sociaux et nous travaillons sur un plan de marketing 2.0 et de référencement cet été.

 Es-tu plus iPhone, Android ou BlackBerry?

iPhone et rien d’autre! Tellement d’applications disponibles, une facilité de navigation et le meilleur outil selon moi pour gérer les communautés avec mobile.

 Question #jeudiconfession : quels comptes Twitter ou pages FB serais-tu gênée d’avouer suivre?

Hum, je pourrais en nommer plusieurs…mais je vais dire que je suis plusieurs pages entreprises pour m’inspirer dans la gestion des médias sociaux. J’ai parfois des questions de la part de mes amis sur les pages que j’aime comme @SPVM par exemple!

 Que penses-tu de Google+?

J’ai ouvert un compte, mais je ne suis pas vraiment active présentement. J’ai préféré exploré Linkedin pour le réseautage et le développement d’affaires.

 Que penses-tu de Pinterest?

J’ai un compte et je le visite à l’occasion. C’est une belle vitrine pour les entreprises qui désire mettre en valeur de la marchandise qui se prête bien à des photos. Le domaine de la transition de carrière est moins propice à ce type de plateforme…

 Si tu pouvais choisir la marque pour laquelle tu voudrais être gestionnaire, quelle serait-elle?

J’ai de beaux défis présentement avec les médias sociaux de CIBLE-EMPLOI. Je dirais que mes intérêts sont variés : environnement, économie sociale, culture, santé, psychologie. Je suis curieuse et j’aime bien explorer les enjeux de notre société en constante évolution. La psychosociologue en moi n’est jamais bien loin!

 À quoi ressemblent tes journées?

Survol des différents médias et rédaction de statuts à partir du calendrier de diffusion. Interactions avec d’autres comptes et veille d’information. Recherche sur le web pour de nouveaux contenus et stratégies.

 Comment vois-tu l’avenir de la profession? Son évolution?

Une évolution vers un rôle plus complet englobant autant la curation de communauté que les stratégies communication / marketing en lien avec les projets de développement de l’organisation. C’est une nouvelle profession qui gagne à être connue et le perfectionnement offert par des centres professionnels sera essentiel pour en assurer la pérennité.

 Ta plus grande qualité en tant que gestionnaire de communauté? Ce qui te caractérise?

Ma passion pour les communications, le marketing et les médias sociaux. J’ai aussi une solide expérience en coaching et formation, ce qui me permet d’être vraiment à l’écoute de ma communauté pour identifier les besoins et développer des contenus à valeur ajoutée.

 Quel autre gestionnaire de communauté admires-tu? Qui t’influence?

Il y a tellement de personnes intéressantes et influentes! J’ai découvert plusieurs spécialistes en web et médias sociaux dans le cadre du microprogramme en gestion de communauté de l’INIS et plusieurs groupes dans le métier comme @yulcontenu et gestionnaire de communautés du Québec sur FB 

 Quels sont tes #FF tes incontournables?

Difficile encore une fois de répondre, car tellement de personnes intéressantes sur Twitter! Je m’intéresse à différents sujets : @KimAuclair pour l’entrepreneuriat, @mitchjoel pour son blogue sur le marketing interactif, @jeffbullas pour les tendances dans les médias sociaux, @ Guglielminetti pour la techno.

 Quel pourcentage de ton temps sur les médias sociaux consacres-tu à ton compte perso?

Je dirais environ 30 à 40%, car ça me permet de développer mon réseau et mon branding personnel.

 Si tu n’étais pas gestionnaire de communauté, tu ferais quoi?

J’aime tellement ce nouveau métier que c’est difficile d’imaginer autre chose pour l’instant! La communication est une constante dans tous les postes que j’ai explorés dans ma carrière. L’écriture est omniprésente dans ma vie et j’aimerais bien pouvoir aussi intégrer mes compétences en formation pour mes prochains projets.

 Est-ce que tes amis et ta famille comprennent ce que tu fais, ou es-tu celle qui passe sa journée sur FB et Twitter?

Un peu plus clair pour mon conjoint qui travaille dans le domaine des TI, mais c’est encore flou pour beaucoup de personnes. L’image du geek sur des jeux vidéo est encore forte, mais j’évangélise régulièrement mon entourage!

 Que recommandes-tu à quelqu’un qui désire faire cela comme métier?

Suivre une formation de base pour s’introduire aux médias sociaux, mais surtout être présent tous les jours, car c’est un métier en constante évolution qui s’adresse à des personnes polyvalentes et autodidactes. C’est aussi essentiel de rencontrer des gestionnaires de communauté pour vraiment comprendre toutes les facettes du métier, mais aussi pour quitter l’écran de temps en temps!

 Pour suivre Nathalie Bay

Facebook : https://www.facebook.com/nathalie.bray1
Twitter : @Braynath
Linkedin: http://ca.linkedin.com/in/braynathalie

 

 

 

***

 


Autres portraits de gestionnaires :

 

 

 

Lecture

Démystifier le métier de gestionnaire de communauté au Québec
What does it take to be a social media strategist?
Les médias sociaux comme métie
5 phrases à ne pas dire a un community manager
10 qualities of a successful Social media manager
L’emploi du temps d’un community manager
Community managers : entre clichés et méconnaissance
La place du community manager dans les strategies social media
Caracteristics of a community manager
Lexique du gestionnaire de commuanuté 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laissez un commentaire

  • Je voudrais recevoir un courriel pour les nouveaux commentaires. Vous pouvez aussi vous inscrire sans laisser de commentaire.