Portrait de blogueur : Mélanie Boudreau

Vous lisez leurs blogues assidûment, mais que savez-vous sur eux? Plusieurs blogueurs bloguent par plaisir, par passion. Ils le font donc à temps partiel, ayant un emploi à temps plein. J’ai donc pensé vous en faire découvrir chaque semaine afin d’apprendre à les connaître davantage.

Je débute avec la belle et pétillante Mélanie Boudreau aka La Pique-Assiette 

Photo_Mel_Logo

Quel âge as-tu? 25 ans

En quoi as-tu étudié? J’ai fait un B.A.A. spécialisation Marketing, de même qu’une maîtrise (M.Sc.) en Marketing à HEC Montréal.

Quel emploi occupes-tu présentement? Je viens tout juste d’accepter le poste de Directrice Marketing pour Uber, cette compagnie californienne de technologie mobile qui révolutionne le monde du transport. Auparavant, j’ai été gestionnaire marketing pour IMETRIK, une entreprise dans l’industrie des télématiques, de même que pour Virtual Paper, une compagnie dans le domaine de la publication numérique.

En quelle année as-tu lancé ton blogue?  La Pique-Assiette a été lancé le 12 novembre 2013, toutefois, mon premier blogue date du 29 mai 2011, un simple Tumblr.

Comment as-tu commencé à bloguer? Par un soir d’été, j’étais avec mes deux meilleures amies et nous avons improvisé une soirée lors de laquelle nous avons découvert trois nouveaux endroits sympathiques. J’ai été réveillée par une urgence de raconter cette expérience le lendemain matin, parce que je voulais inspirer les gens à passer du bon temps comme nous l’avions fait la veille.

D’ou vient  le nom La Pique-Assiette ? La Pique-Assiette, c’est pour démontrer mon côté tannante et gourmande (et aussi un clin d’oeil au fait que je ne me prends pas trop au sérieux). Aussi, je trouve que la bouffe c’est fait pour être partagé, donc je pique dans les assiettes des autres et j’aime quand les autres piquent dans mon assiette, question de goûter à tout! Je voulais avoir un nom qui pouvait devenir mon nick name, donc La quelque chose était vraiment l’idéal 🙂

Combien d’heures passes-tu sur ton blogue par semaine? Je rédige environ 5 heures, et mange au resto environ 15 heures 😉

Combien de billets fais-tu par semaine? Entre 2 et 3.

Comment jongles-tu tes deux occupations car c’est quand même beaucoup 20 heures semaine? C’est un travail de tous les instants, quelques minutes le matin, le midi et avant d’aller au lit, et évidemment durant le repas! Les week-ends permettent également de prendre beaucoup d’avance.

Comment t’es venue cette passion pour la bouffe et les restos? Ma grand-mère m’a transmis sa passion de recevoir, de se rassembler, de partager et de cuisiner. Mes parents m’ont inculqué que le restaurant est une récompense, une sortie, un moment spécial qu’il faut prendre le temps d’apprécier, eux qui allaient au resto à tous les vendredis (on parle plutôt de chaînes de resto, mais le concept était là). Ensuite, j’ai rencontré des amis formidables à l’université et ailleurs qui m’ont fait découvrir pleins de grandes (et moins grandes) tables à Montréal.

 Quel est ton meilleur billet? Mon meilleur billet en termes de pages vues est ma virée à Sherbrooke, où j’ai découvert 5 adresses gourmandes. Mais à mes yeux à moi, mon meilleur billet est celui sur Omnivore.

Capture d’écran 2014-12-26 à 4.00.48 PM

Quel est ton meilleur resto? Le Pastaga 🙂

Quels blogues suis-tu? Je consulte surtout les gros blogues, tels que Eater MontrealNightlife et MTL Blog.

Qui est ta meilleure relationniste?  Une mention spéciale à la belle Mimi Vallée, la première à m’avoir fait confiance 🙂

Quelles sont, selon toi, les qualités d’une bonne relationniste ? Elle envoie des invitations jolies, claires et qui gèrent mes attentes. Elle fait des suivis rigoureux sans mettre de pression pour écrire un article (ce qui montre qu’elle comprend et respecte notre politique éditoriale).

Avec quoi prends-tu tes photos ? J’utilise mon iPhone 5S.

Anecdotes intéressantes? J’ai eu le syndrome de la page blanche pour la première fois cette année, lorsque j’ai voulu rédiger mon billet sur le Toqué! Pour moi, ce resto représente le summum des expériences gastronomiques. Ma soirée là-bas fût fantastique, et j’ai réalisé que je ne pourrais pas écrire un article ni prendre des photos à la hauteur du Toqué!, j’ai donc décidé de garder cette expérience pour moi 🙂

Est ce que tes amis et famille comprennent cette double vie/passion? Oui, bien que plusieurs pensent que ce soit mon travail à temps plein. Je suis touchée de voir que j’inspire les gens, c’est vraiment ça ma paye. Ce que les gens ne comprennent pas est comment je fais pour rester mince, c’est la question que l’on me pose le plus souvent alors que j’aimerais que les gens me demandent quel est mon meilleur resto ou ma plus récente découverte plutôt que de s’intéresser à mon poids.

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui aimerait débuter son blogue? Il est important de développer et d’entretenir des relations vraies et agréables avec les gens de l’industrie, que ce soit les relationnistes, les restaurateurs ou encore les autres blogueurs. Il y a un réel esprit d’entraide dans cette communauté, je ne serais pas où je suis aujourd’hui sans mes amis dans le milieu qui m’ont beaucoup aidé et qui, surtout, ont cru en moi. Ensuite, je dirais qu’il faut être rigoureux, professionnel, respectueux, reconnaissant et passionné.

Pour suivre Melanie Boudreau sur les réseaux sociaux?

Facebook: https://www.facebook.com/lapiqueassiette
Twitter: https://twitter.com/LaPiqueAssiette
Instagram: http://instagram.com/melboudreau
Pinterest: http://www.pinterest.com/melanieboudreau/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *