Le Trois tilleuls revampés

Author: | No Comments »

Au cœur de la Montérégie, sur les bords enchanteurs de la rivière Richelieu, LES TROIS TILLEULS, se situent à trente minutes seulement de Montréal.

Tout comme moi, peut-être y êtes-vous allé dans le passé. Si oui, l’endroit a beaucoup changé depuis que l’humoriste, acteur et animateur Michel Barette et l’homme d’affaires David Sepulchre ont racheté l’endroit l’an dernier. D’importantes rénovations ont été faites pour revamper l’endroit. Entre autre, une belle terrasse et un nouveau resto “L’artiste” avec le chef jean-Philippe St-Denis était inauguré cette semaine.

2014-08-28 18.28.36

Je vous en parle sur mon blogue car il s’agit d’un lieu privilégié pour organiser un mariage au bord de l’eau. Le décor enchanteur, la magnifique terrasse ainsi qu’une chapelle

_QM_4792

MRK_1522

A part les mariages, Le Trois Tilleuls est un bon endroit pour un lac à l’épaule, un party d’entreprise ou pour des réunions

- Capacité de 5 à 80 personnes -
- 39 chambres et suites
- 7 salles de réunion avec vue sur la rivière
- Internet sans fil gratuit
- Stationnement gratuit
- Piscine intérieure, saunas, salle d’exercices, terrasse

Chambre luxe 3

 

Capture d’écran 2015-06-10 à 1.56.39 PM

 

 

Salle Patriotes

 

Pour information corporative , mariage , événements spéciaux :

Contacter Guylain Fortin au 514-262-4560 ou  514-856-7787
gfortin@lestroistilleuls.com ou kducharme@lestroistilleuls.com

 


Louez une île pour un événement? C’est possible !

Author: | No Comments »

Vous cherchez l’endroit parfait pour faire un événement une journée ou plus? Pourquoi ne pas louer une île! Oui oui, c’est possible! Ou ça? À  l’île Reaux qui est située tout près de Québec, en plein centre du fleuve Saint-Laurent et est la plus belle de tout l’archipel des îles aux alentours de Québec! On  s’y rend en avion, cela prend 15 minutes à peine et cela coûte seulement 25$ par personne. Fou non!
Capture d’écran 2015-06-12 à 9.51.37 AM
Capture d’écran 2015-06-12 à 9.52.11 AM
Capture d’écran 2015-06-12 à 9.57.14 AM

Que ce soit pour un mariage, un party de bureau, lac à l’épaule, etc. Cette ile est parfaite!  www.ilereaux.ca

 

 Pour info: 

LEBOEUF SOCIÉTÉ IMMOBILIÈRE
EMAIL : sleboeuf@leboeufsocieteimmobiliere.com
TÉLÉPHONE : 1 (418) 624-0445


Portrait de blogueur : Kate Lalic

Author: | No Comments »

Vous lisez leurs blogues assidûment, mais que savez-vous sur eux? Plusieurs blogueurs bloguent par plaisir, par passion. Ils le font donc à temps partiel, ayant un emploi à temps plein. J’ai donc pensé vous en faire découvrir chaque semaine afin d’apprendre à les connaître davantage.
 
Cette semaine, nous découvrons Kate Lalic, derrière blogue Katelalic
 
IMG_8394-edit-2
 
Quel âge as-tu? Tout juste 24 ans
 
En quoi as-tu étudié ? J’ai obtenu un Baccalauréat en éducation de l’UQAM et une mineure en littérature française de l’UDEM.
 
 
Quel est ton emploi de jour? Enseignante de français en milieu privé, où mon identité de blogueuse demeure secrète! 
 
 
En quelle année as-tu parti ton blogue?  J’ai débuté le projet du blogue littéraire en 2012, mais le nouveau blogue est en ligne depuis décembre 2014. La section Fashion & Lifestyle ont été ajoutées, ainsi qu’une section Lookbook. Depuis le lancement du nouveau site, le blogue a une différente image et attire des lecteurs du Brésil, des États-Unis et de plusieurs pays d’Europe. 

Comment as-tu commencé ? La mode a toujours été encrée en moi. Ma mère m’a transmis cet amour pour la mode et le goût des belles choses (ce qui peut être dangereux pour le portefeuille!) Je ne suis pas très bonne couturière ni bonne dessinatrice, donc j’ai décidé de me lancer dans le mannequinat. À l’âge de seize ans, j’ai cogné aux portes des agences, mais ce fut sans succès. J’étais déçu, car ce monde que j’aimais tant me mettait de côté. J’étais sois-disant trop grosse pour le domaine, malgré ma taille 34-24-36. Ce fut difficile pour l’estime de soi d’une jeune adolescente. Puis, je me suis tournée vers mon premier amour: l’écriture. Le monde de la mode sera vénéré à travers mes mots et vu à travers mes yeux. Peu importe mes mensurations, j’ai décidé de changer le visage de la mode à ma façon en prouvant aux gens que le stéréotype du mannequin sans cervelle est faux et que la beauté ne réside pas dans la largeur de ses hanches. C’est ainsi que le blogue a débuté, mêlant les rêves d’une jeune fille et les ambitions de la femme que je suis devenue.

 D’où vient le nom de ton blogue? Mes origines proviennent de l’Europe de l’Est, plus précisément de la Croatie. Lalic est le nom de mon grand-père maternel et Kate est mon prénom. Kate Lalic est ainsi un personnage à la fois réel et fictif qui mène une vie mondaine. Ce personnage nous laisse entrer dans l’univers sombre de la bourgeoisie. Elle nous fait vivre ses plusieurs aventures avec une pointe de folie. Plusieurs personnages se sont ajoutés aux histoires; Cuddle King, M. White, Koco et LV. Le blogue a débuté en tant que blogue littéraire, c’est à dire, un blogue ou je mets en scène les histoires de différents personnages en insérant une touche de mode et lifestyle.

 Quels sont les autres blogues que tu suis? Chiara Ferragani (The Blonde Salad), une grande blogueuse italienne qui m’a inspiré à confectionner la ligne de vêtements Kate Lalic et Cuddle King. Elle a maintenant sa propre marque de souliers et assiste aux plus grands défilés autour du monde. Ses airports outfits sont mes préférés!

Kristina Bazan (Kayture), une blogueuse suisse que j’admire pour ses photos éditoriales et son look très féminin! Allez jeter un coup d’oeil à son instagram. Du haut de ses 20 ans, elle collabore avec de très grandes marques, telles que Louis Vuitton et Chopard.

Marianna Hewitt(LaLa Mer), blogueuse lifestyle qui est née en Allemagne. Elle est reconnue pour ses tutoriels beauté et ses superbes photos de voyage. Ses outfits sont inspirants et me donnent souvent des idées pour me vêtir le matin!

Quel est ton meilleur billet?  Cette question est très difficile à répondre! Il y a trois catégories d’articles dans mon blogue: littéraire, fashion et lifestyle. Pour le côté littéraire, il m’est impossible de nommer un seul billet. Par contre, je peux vous proposer d’aller explorer les textes dans la section Montréal ou Paris, ce sont mes favoris!

Pour la section lifestyle, je vous conseille l’article à propos du restaurant L’Assomoir.  Il y a de belles photos alléchantes!

Pour la section fashion, mon article sur Coachella a été très populaire auprès de mes lecteurs.

Capture d’écran 2015-06-10 à 2.42.15 PM

Quel est ton meilleur resto ? L’express sur St-Denis. Dès que je pose le pied dans ce bistro français, je suis transporté dans les années 80, à Paris. Les serveurs à longs tabliers, les petits cornichons en pots sur les tables, la lumière jaunâtre qui reflète les miroirs sur les murs, le plancher carrelé noir et blanc, l’interminable bar en bois d’acajou, etc. Bref, l’endroit parfait pour un rendez-vous galant ou pour croiser quelques artistes québécois. À essayer; la bavette de boeuf à l’échalote et l’ile flottante au caramel (pour deux bien sûr!).

Quels sont les qualités d’une bonne relationniste

Par contre, les relations publiques sont une grande part du métier de blogueur et c’est pour cela que bien souvent on délègue cet aspect à des professionnels. Une bonne relationniste doit pouvoir connaitre la personnalité du blogueur pour pouvoir bien comprendre son idée et son style. Chaque blogue est différent et chaque personne apporte une saveur unique au milieu du blogue. La relationniste doit mettre en contact le blogueur avec un client qui cherche un porte- parole à son produit. Elle doit connaitre ses blogueurs pour associer le produit à la personne qui convient. Tout comme une entreprise, un blogueur doit entretenir une image de marque, attention au fashion faux pas!

Combien d’heures passes-tu sur ton blogue par semaine? Environ 15 heures par semaine, en plus d’assister aux événements et de coordonner les projets spéciaux avec mes deux collaboratrices et l’équipe de photographie.

Combien de billets fais-tu par semaine ? Aux minimum 3 billets par semaine. J’ai une collaboratrice qui vient de la Belgique et une qui demeure à New York. Elles sont toujours à l’affut des nouveautés mode et lifestyle.

Est-ce dur de combiner travail et blogue? En effet! C’est pour cela qu’à partir de juillet je me consacre seulement aux futurs projets du blogue et à faire connaitre notre concept de blogue littéraire. Nous ferons plusieurs futures collaborations et travaillons sur quelques projets spéciaux pour l’automne!

 Tu prends tes photos avec iPhone et instagram? Sinon quel est ton appareil photo?  Mon appareil photo est la Canon 6D pour toutes les photos du portfolio et les bannières du blogue. Je suis en amour avec Pinterest pour mes inspirations mode et lifestyle! Qui ne l’est pas? Je ne suis pas une excellente ego portraitiste! (le selfie), mais j’adore partager mes photos sur Instagram.

 Anecdotes intéressantes ? Mon anecdote est en fait que le blogue a été créée en une seule nuit! Une nuit chaude d’aout, j’ai commencé à travailler sur le site web vers 23 heures et je me suis endormie sur le clavier…! Fait intéressant; Kate Lalic est devenue une marque de vêtements. Nous avons créé notre première collection de sweatshirts imprimés à l’effigie du blogue en 2014 et nous avons participé au défilé annuel de Casa Cares en collaboration avec l’université Concordia. Ensuite, nous avons collaboré avec un salon d’esthétique pour créer le t-shirt «I believe in manicures».

 Est-ce que tes amis et familles comprennent cette double vie/passion? C’est littéralement une double vie dans mon cas! Ma famille est plutôt traditionnelle et croit que l’important est d’avoir un métier stable. La vie d’artiste n’étant pas une option, j’ai décroché un diplôme et un premier emploi dans le monde du travail. Par contre, les rêves prennent le dessus et on réalise que la poursuite du bonheur est au coeur de nos passions…

Pour suivre Kate Lalic tales :

Facebook: https://www.facebook.com/KateLalicTales
Twitter https://twitter.com/KateLalic
Instagram https://instagram.com/kate_lalic/

 


Glaçons personnalisés

Author: | No Comments »

 

white ice

Voici de belles pierres blanches susceptibles de faire parler d’elle très rapidement. Ces glaçons, qui sont en céramique refroidissent 3 fois plus rapidement le breuvage que la glace ordinaire.

L’originalité de celles-ci est qu’il est possible d’y ajouter une gravure au laser.

Cela pourrait être pratique pour des nouveaux mariés qui ne savent pas quoi offrir en cadeau à leurs invités. Imaginez  la date du mariage ou encore les initiales des mariés gravé au laser sur chaque glaçon? Une entreprise pourrait également  offrir les glaçons à ses clients en y ajoutant leur logo.

Une boîte comprend 9 glaçons en céramique. Il y a aussi un filet sac inclu pour serrer les glaces au congélateur.

boite ouvertcoffret

Prix:

 50 boîtes: 9,50$
100: 8,75$
250: 8,40$
500: 8$

Il y a des frais de set up à prévoir pour l’inscription sur les glaces. Ce frais est de 65$

Il est également possible d’ ajouter quelque chose sur la boîte moyennant des coûts supplémentaires.

Pour info:

Sandra Fortin
514-718-6914
s.promotionstornade@gmail.com


Portrait de blogueur : Catherine Martel

Author: | No Comments »

 

Vous lisez leurs blogues assidûment, mais que savez-vous sur eux? Plusieurs blogueurs bloguent par plaisir, par passion. Ils le font donc à temps partiel, ayant un emploi à temps plein. J’ai donc pensé vous en faire découvrir chaque semaine afin d’apprendre à les connaître davantage.

Cette semaine, nous découvrons Catherine Martel, derrière blogue Querelles.ca

 

catherine martel_querelles_02

Quel âge as-tu? 24 ans

En quoi as-tu étudié ? J’ai fait mon baccalauréat à McGill en histoire de l’art, avec une double mineure en marketing et psychologie.

Quel est ton emploi de jour? Je suis gestionnaire de communauté chez SID LEE.

En quelle année as-tu parti ton blogue?  Mars 2012

Comment as-tu commencé ? Je revenais d’une année passée à l’étranger, le retour à la routine, au connu et à ma zone de confort a eu l’effet d’une bombe. Il me fallait absolument challenger le statu quo, développer un nouveau projet, bâtir quelque chose de tangible qui me mettrait dans une posture proactive et créative. L’idée d’un blogue me trottait dans la tête, et quelques bons amis ont cru en ce projet et mon aidé à bâtir la première ligne éditoriale de Querelles. Jessika et Boris, aussi cofondateurs du blogue, sont encore très présents dans le quotidien de Querelles, ils m’épaulent dans la création de contenu, la prise de photo et la couverture média. Nous avons aussi des collaborateurs sporadiques qui nourrissent la section culturelle. Avec l’ampleur qu’a prise le blogue depuis trois ans, être entouré d’une équipe solide est un atout de taille, autant pour se complémenter dans les intérêts et expertises, mais surtout pour se motiver et garder le cap sur la croissance à long terme!

D’où vient le nom de ton blogue? Querelles est un mot sur lequel je suis tombée par hasard dans un cours de cinéma et qui m’a tout de suite interpelé pour sa sonorité et sa connotation ludique et irrévérencieuse. J’aimais l’idée du choc des idées, de la confrontation constructive pour voir les choses autrement et constamment évoluer. Conceptuellement, la querelle est pour moi une jonction où se confrontent la forme et le fond. C’est important pour moi de toujours équilibrer contenu de fond et visuels esthétisants. La qualité des articles comme des photos est notre façon de se démarquer!

 Quels autres blogues suis-tu?

Je lis Garance Doré depuis ses débuts – de son 1er blogue d’illustration et de streetstyle jusqu’à son grand saut vers le format webzine collaboratif et multiplateforme. Malgré ces grands pivots, Garance a toujours su rester authentique, respecter sa marque, maintenir un ton vrai et rafraichissant sans se prendre la tête, et collaborer avec des brands inspirantes.

J’aime aussi beaucoup l’Américaine Leandra Medine de Man Repeller, elle me fait toujours autant pleurer de rire et son style hors norme me surprend à tout coup! C’est aussi un modèle de persévérance et de vision, elle qui a utilisé son blogue comme un tremplin vers l’écriture et qui a depuis sorti un livre!

Quel est ton meilleur billet? Pourquoi? 

J’ai eu la chance à l’automne dernier de vive une expérience foodie complètement éclatée au Centre PHI. « In the Mouth » est un happening gourmand rapidement devenu sold out qui redéfinissait complètement notre rapport à la bouffe. Une cinquantaine de personnes par soir remplissait un questionnaire quelques jours avant le festin afin que l’équipe en cuisine façonne un menu à l’image des souvenirs culinaires des participants. Arrivés sur place, on dégustait un repas trois services sur une grande table commune, sans ustensiles ni protocole. J’en suis sortie repue et chamboulée, et mon premier réflexe fut de mettre sur papier (ou plutôt WordPress!) cette expérience hallucinante afin de partager ce que j’avais vécu. C’est véritablement dans ces moments de pure connexion avec un évènement, un resto, un défilé, un concert ou un entrepreneur que mon rôle de blogueuse prend tout son sens. J’adore inspirer mes lecteurs à découvrir et se faire plaisir, tout en supportant le rayonnement d’initiatives locales qui me tiennent à cœur.

Capture d’écran 2015-06-01 à 9.39.36 AM

Quel est ton meilleur resto ? Pourquoi?

Je crois très honnêtement être une addict de tartares et de brunchs! Quand j’ai envie d’un bon tartare de bœuf, je me tourne vers le Grinder et son ambiance toujours électrique. La faune est à la fois branchée et éclectique, j’y vais autant entre copines, avec une date ou pour un repas en famille. Ma partner Jessika s’y est impliquée dès l’ouverture, alors on s’y sent comme à la maison! Côté brunch, le Lawrence est ses petits-déj salés à l’anglaise me font toujours craquer, ou le menu surprenant du Ma’tine servi dans un cadre lumineux et accueillant.

Quels sont les qualités d’une bonne relationniste ?

Le blogue est un nouveau média vraiment singulier. Le blogueur est une brand en soit qui veut se faire reconnaître pour son unicité et nourrir sa communauté avec du contenu de qualité. Malheureusement, notre valeur est parfois encore un peu floue au regard des marques. Le rôle d’un(e) bon(ne) relationniste est de faire le pont entre la marque et le blogue, de comprendre notre réseau niche, nos intérêts et notre politique éditoriale pour permettre à ses clients de bâtir une relation de qualité avec des blogues ciblés. Je m’attends à ce qu’un relationniste connaisse bien ma plateforme avant de m’approcher, qu’il ait fait un travail en amont de sélection stratégique des blogues qui collaborent pour une compagne, et surtout, qu’il reconnaisse la valeur de notre travail et qu’il le fasse rayonner auprès des marques partenaires.

Combien d’heures passes-tu sur ton blogue par semaine? Entre 15 et 20, selon le type de billet sur lequel je travaille, les rencontres avec mon équipe, la prise de photo, la couverture d’événement et la gestion de nos médias sociaux.

Combien de billets fais-tu par semaine ? On publie environ 4 billets par semaine, en alternant mode, bouffe et art. Maintenir un équilibre au niveau du contenu est super importants! Avec Facebook et Instagram, on partage nos inspirations quotidiennes et des sneak peek exclusifs de nos billets, c’est une belle façon de garder notre communauté en haleine!

Est-ce dur de combiner travail et blogue?

Oh que oui! Dès que j’ai quelques minutes devant moi, je rédige, je prends des photos, je jongle avec mes courriels, ou je réfléchis aux projets qui s’en viennent sur Querelles. C’est un jeu d’équilibre vraiment précaire, mais tellement excitant. Ça prend beaucoup de rigueur et de support pour garder le cap. Mes collègues qui voient passer des colis de produits et d’échantillons sur une base presque quotidienne disent quasi systématiquement qu’ils aimeraient bien partir leur propre blogue pour recevoir autant de « cadeaux », et mes amis qui me voient butiner d’un événement à l’autre me trouvent pas mal jet set. Mais la réalité est tout autre. Chaque colis reçu représente des heures de travail en rédaction et prise de photo, et presque chaque cocktail organisé par une marque est pour moi une opportunité d’affaires, un momentum pour tisser des liens avec le milieu et le reste de la blogosphère. C’es du boulot, quoi!

Tu prends tes photos avec iPhone et Instagram? Si non quel est ton appareil photo?

J’utilise presque toujours mon appareil professionnel, une Nikon D80! Faire des photos de qualité est fondamental! Mais j’adooooore Instagram, alors mon iPhone n’est jamais bien loin pour capturer des jolies bribes de mon quotidien!

 Anecdotes intéressantes ? Nous avons gagné deux prix aux MiB Awards dans les deux dernières années, en 2013 pour la section mode, et en 2014 pour la section food! Ça nous donne toujours un coup de pep incroyable de voir notre travail être souligné par nos lecteurs et des experts, et surtout, de confirmer que notre communauté tripe autant sur les deux volets de Querelles!

  Est-ce que tes amis et famille comprennent cette double vie/passion?

Il y a eu des phases plus difficiles où jongler avec travail, vie privée, et blogue est un véritable casse-tête. Heureusement, je suis entourée de personnes fabuleuses excessivement généreuses et compréhensives qui m’ont toujours encouragé à repousser mes limites avec le blogue. Et cette rigueur aura porté fruit, Querelles est finalement le portfolio qui m’aura permis de décrocher le poste que j’occupe actuellement chez SID LEE. J’en suis d’autant plus motivée à garder Querelles au cœur de mes activités, c’est maintenant un outil de travail essentiel qui me permet d’expérimenter et de grandir!

Pour suivre Querelles : 

Facebook: https://www.facebook.com/Querelles
Twitter : https://twitter.com/querellesblog
Instagram : https://instagram.com/catmart