Qui est Marianik ?

Auteur: | 2 commentaires »

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé faire la fête, l’organiser, la créer. Rassembler les gens, c’est comme une seconde nature pour moi.

photomoi

Mais avant de réaliser que je pouvais en faire un métier, ça m’a pris quelques années. J’ai complété des études en sociologie à l’UQAM, baccalauréat et maîtrise. Puis, j’ai travaillé 5 ans dans le milieu des communications : publicité, relations publiques, promotion. Jusqu’au jour où j’ai réalisé que l’organisation d’événements est vraiment ce qui m’allume et ce que je sais faire de mieux. Je décide donc me lancer sans trop réfléchir et d’en faire une carrière. C’est ainsi que je fonde en 2000 ma compagnie MARIANIK. A l’époque, peu d’entreprises spécialisées dans ce domaine existaient. Je fus une des premières à offrir le service en organisation d’événements.

Grâce à des clients audacieux tels que Cirque du Soleil, Air Transat, TVA Films, Cascades, Ubisoft, Oakley, Reebok, Groupe Rozon et VrakTV j’ai pu déployer tout mon talent et partager ma folie. Au fil des ans, je me suis positionnée comme leader dans le milieu grâce à la qualité de mes événements et j’ai joui d’une crédibilité et d’une excellente réputation dans l’industrie.

En 10 ans j’ai créé de nombreux événements, mais j’ai également créé des marques bien connues telles que «Festival Arcadia », « Soirées des Béliers », « Breast Yourself », ou « Apéritif à la française ».

C’est en collaboration avec l’Agence Sopexa qu’« Apéritif à la française » est devenu un des événements les plus courus à Montréal. En 2008, les 1500 billets au coût de 70 $ se sont vendus en 3 jours. En 2009, en 15 minutes! Connaissez-vous beaucoup d’événements à Montréal dont les billets se vendent comme des shows de Madonna?

En 2004, je ressens le besoin  de mettre mon talent au profit d’une cause. Je choisis la lutte au cancer du sein. Je crée alors l’événement Breast Yourself. La formule: 500 filles, 50 gars. C’est un « feel good party », un des partys de levée de fonds les plus courus à Montréal, qui affiche toujours complet chaque année depuis sa création.  En 6 ans, j’ai pu remettre plus de 130 000 $ au programme Sérénité de la Fondation Québécoise du cancer du Sein.

Toujours en 2004, je cherche à utiliser ma créativité au profit de nouveaux défis. Ayant Ubisoft comme client et voyant l’expansion fulgurante de cette industrie à Montréal et dans le monde,  je fais des recherches et des « focus groups » afin de tester ce qui se fait comme événements dans ce domaine. On me parle de gros shows pour l’industrie tels que le E3 mais rien pour le public. Je décide donc de créer un mini E3 pour le grand public montréalais. C’est ainsi que nait, un an plus tard,  le Festival Arcadia, mis sur pied en partenariat avec François Décarie. J’ai piloté ce magnifique événement en 2005 et 2006,puis l’ai quitté par la suite car être productrice n’était pas ma tasse de thé.

La Soirée des Béliers a débuté en 2005. Étant moi-même née sous le signe du Bélier, je cherchais un lieu commun où mes nombreux amis Béliers et moi pourrions célébrer nos anniversaires et y inviter tous nos amis. J’ai donc créé cet événement en collaboration avec le Ballroom Bar.  Le succès fut immédiat dès la première année. Le Balroom Bar affichait complet. 5 ans plus tard, la tradition se poursuit et continue d’attirer une clientèle qui s’est carrément approprié cette fête des Béliers. A ce jour, c’est encore une des plus belles soirées du Balroom.

En 2006, la Jeune Chambre de Commerce de Montréal m’honore en me remettant le prix Arista pour « jeune travailleur autonome du Québec ». Cette marque de reconnaissance m’a beaucoup touché car être entrepreneur n’est pas facile.

Malgré ma passion pour l’événementiel, après 10 ans, je trouvais que j’avais fait le tour. Étant passionnée par les médias sociaux , j’ai donc décidé de faire  un grand virage 2.0 en 2009, signant de nombreux succès grâce à mes services de gestion de communauté et de marketing viral. Parmi mes clients : Club Med, St-Hubert ,VOX, Alsace au menu et la Semaine de la mode pour qui je faisais la diffusion en direct. Précurseure de l’événementiel il y a 10 ans, je me retrouve encore à innover en devenant l’une des premières à offrir un tel service.

En aout 2012, une nouvelle carrière s’offrait à moi en devenant chroniqueuse culturelle à Radio X Montréal. J’ai bien aimé l’expérience mais ce n’est pas pour moi. Je me suis donc retrouvé en mai 2013 à retourner à mes premiers amours soit, les relations publiques à l’agence Bleublancrouge ou je suis la Vice-Présidente Relations Publiques & Médias sociaux. Full circle!

APPARITION DANS LES MÉDIAS

Télé

RForce, Vraktv (2004)
Télé-Québec (2005)
Flash, RDS (2005)
Esprit Libre, VOX (2005)
RDI (2006)
Moi et cie – Par ici la sortie  (2013)

Autres

Moi et cie Documentaire sur la quarantaine sur la chaine Moi et cie  (2013) 

Internet

APCM- Rencontre avec les deux pros de l’événementiel (2010)
Site de la SAQ  - Idées d’animation, de décors et  au niveau de la nourriture pour impressionner nos invtés dans le temps des fêtes. (2012)
Site Videotron Comment réussir une pendaison de crémaillère (capsule pour vidéotron) (2010)
Pourquoi je blogue ? (2010)
Entrevue tourniquet avec L’Auberge Saint-Gabriel (2011)
Comment les médias sociaux modifient la gestion et la promotion d’événements - Webcom 2010
Marie-Annick parle de tennis à la Coupe Rogers -2012

Radio

Les métiers en médias sociaux – 98,5 fm (2012)
L’amitié- 98,5 fm (2012)
Les réseaux sociaux rendent-ils narcissiques 

Conférences

Comment utiliser les médias sociaux pour un organisme a but non-lucratif. – Podcamp Montréal 2010

Imprimé

Journal les Affaires - “Twitter, une bibitete à apprivoiser “ 
Voix du Succès (2007), p.28

Clin d’Oeil (2005), Comment développer sa “party attitude”
Jobbom (2006), J’aime ma job
Clin D’Oeil (2006), 25 femmes allumées
Le Devoir(2006), Quand le party va, tout va
Clin d’Oeil (2007), Noel Glam en 10 étapes
Réseau ARC de l’UQAM
Châtelaine (2008)
Les Affaires (2010), Comment faire un lancement de produits aussi attendus et courus que ceux d’Apple?
M Magazine
Clin d’Oeil 

 

Blogue

Appolo