Portrait de gestionnaire de communauté : Marie-Eve Girard

Nouveau et méconnu, le métier de gestionnaire de communauté est en évolution constante. Mais depuis un certain temps, on remarque que plusieurs s’improvisent gestionnaires de communauté. Car “poster” sur Facebook et Twitter, ce n’est pas suffisant pour être un authentique gestionnaire. En effet, derrière l’activité de celui-ci, on doit entre autres retrouver une stratégie, un sens du marketing  et un véritable know-how des outils de mesure et des médias sociaux en général. Lire cet article pour mieux comprendre.

Voilà pourquoi j’ai décidé de vous faire connaître davantage ce métier en vous présentant les pros œuvrant derrière les comptes que je suis tous les jours.

Cette semaine, je vous présente Marie-Eve Girard, gestionnaire de La Vitrine.

 

À quand date la création de tes comptes Twitter et Facebook?

Facebook : 22 juin 2007, Une chaude journée d’été, à la suite des recommandations d’une amie très excitée par sa découverte révolutionnaire…

Twitter : 27 janvier 2010

 En quoi as-tu étudié?

Je détiens un baccalauréat en relations industrielles (RH/relations de travail) de l’Université de Montréal. J’ai également suivi des formations en InDesign, QuarkXpress, et en langage HTML.

 Pour quel compte/marque es-tu gestionnaire de communauté?

La Vitrine. Je gère le Facebook, le Twitter, le Flickr, le YouTube, le Vimeo, l’InstagramGoogle + et aussi je coordonne le tout nouveau blogue de La Vitrine.

Dans un deuxième temps, je coanime la page du quartier Villeray sur Facebook

J’anime aussi avec l’aide de mes collègues la page Facebook et Twitter de l’émission de radio Électrons Libres à CIBL.

Depuis combien d’années occupes-tu le poste de gestionnaire de communauté?

Depuis un an, je suis coordonnatrice aux communications et animatrice des réseaux sociaux pour LaVitrine.

 Comment as-tu commencé?

Dans un passé pas si lointain, j’occupais un poste qui me demandait, entre autres, de concevoir le journal mensuel. J’ai donc développé une expertise sur divers logiciels. Durant trois ans, j’ai aussi touché à l’animation de plateformes sociales dans le but de promouvoir la troupe de comédie musicale que je co-dirigeais. Et finalement, par beaucoup d’actions sur mon profil personnel.

Quelle est la principale qualité d’un gestionnaire de communauté?

Il est impératif de maîtriser parfaitement le français et/ou l’anglais. Nous détenons l’image de la compagnie au bout de nos doigts, c’est une question de préserver la crédibilité de l’entreprise.

 Décris ta job en 140 caractères.

Promouvoir les arts, suggérer des sorties culturelles, et élargir le rayonnement de la marque par le biais de divers supports.

 Quel est ton meilleur coup? Celui dont tu es fière?

Le PixelsFest dans le cadre de la Nuit Blanche du Festival Montréal en lumière. Avec le récent déménagement de La Vitrine au 2-22, j’ai coordonné une soirée où nous avons eu la chance de revisiter les jeux vidéo rétro en utilisant les écrans géants et des gadgets de toutes sortes. Toujours en collaboration avec le collectif Gros Joueurs, nous avons assuré en équipe une présence constante sur Twitter, Facebook et Instagram avant l’événement, mais aussi durant toute la nuit. Bref, un total de 6 000 visiteurs à La Vitrine et bien du plaisir au rendez-vous!

 Quelle est la pire erreur que tu as commise comme gestionnaire?

Récemment, à la cabane à sucre, j’ai partagé une vidéo d’oies sur le compte corpo. Pour les curieux, la capture de la prestation vocale a vite disparu.

 Quelle est la première chose que tu consultes en commençant ta journée? Twitter, Facebook, emails, autres?

Mon iPhone. Je consulte tous les « pushs » reçus. Par la suite, dans l’ordre : Facebook, Twitter, courriels…

 Quel est ton outil préféré? Facebook, Twitter, YouTube, HootSuite, Tumblr, Pinterest?

Côté pratico-pratique, c’est Hootsuite qui remporte la palme d’or. J’ai un faible pour Instagram, je suis raide dingue amoureuse des filtres et du côté social de l’application. Sinon, vivement Bitly, Klout, CrowdBooster.

 Les médias sociaux évoluent vite. Comment te gardes-tu à jour? Que consultes-tu comme site?

Mashable, GestionnairesdecommunautésduQuébec, YulContenu, Mycommunitymanager, LesAffaires.com, CNET, le classique CyberPresse, les découvertes spontannées de Caught in my web.

 Quel est le plus grand défi pour ta marque?

Rassembler, diffuser et promouvoir l’offre culturelle à Montréal et les environs (80 km). Le défi est de taille, car je n’ai pas qu’un seul produit à promouvoir, mais bien 12 disciplines artistiques et un blogue. Aussi bizarre que cela puisse paraître, considérant qu’il y a plus de 250 activités culturelles par jour, la sélection peut être parfois un vrai casse-tête. Surtout que je dois plaire au plus grand nombre de curieux!

À quoi ressemblent tes journées?

Je vérifie les interactions sur nos comptes, je réponds aux questions et aux courriels. J’enchaîne avec une revue de presse. Je développe une stratégie promotionnelle (recherche, brief, réunion) ou je coordonne un projet. Je lis les billets destinés au blogue, j’en fais la correction, la mise en page, je planifie la publication. J’annonce le gagnant d’un concours. Je révise le calendrier éditorial. Je programme quelques statuts. Je me rends à un lancement ou à un spectacle. Bref, tout est possible dans le cadre de mon travail et je peux manquer d’heures à mes journées!

 Es-tu plus iPhone, Android ou BlackBerry?

iPhone

 Question #jeudiconfession : quels comptes Twitter ou pages FB serais-tu gênée d’avouer suivre?

Sur  Twitter : Crime Graphique @PochettesLaides et Martin Roussy @martin_rooster me font très rire! Sur  Facebook : Dairy Queen (j’adore les images de banana split)

Que penses-tu de Google+?

Mon réseau social n’a pas migré vers cette plateforme et la mince minorité alimente que très peu son profil. Selon une étude récente, on y passe que « quelquesminutesparmoiscontre 6 à 7 heuressurFacebook ».  Pour l’instant, le « + » m’apparaît comme une belle façon de se positionner, sans plus…

 Que penses-tu de Pinterest?

J’aime rêver. Pinterest me le permet. C’est aussi un excellent agenda, surtout si vous êtes du type brico et/ou « DIY ». Une image vaut mille mots, brillante façon d’exprimer nos états d’âme. Je suis très aussi très fière d’un de mes « boards », je vous laisse le soin de le découvrir…

 Si tu pouvais choisir la marque pour laquelle tu voudrais être gestionnaire, quelle serait-elle?

Je suis heureuse d’occuper mes fonctions présentement dans un cadre culturel. Sinon, je crois que j’aurais beaucoup d’idées pour Espace pour la vie et sans nommer de noms précis, sûrement pour une revue ou pour un organisme en sciences humaines et sociales.

 Comment vois-tu l’avenir de la profession? Son évolution?

La technologie avance rapidement, les tâches se multiplient, le nombre de postes offerts augmente à une vitesse tout aussi considérable. Il y a donc un avenir prometteur à mon avis.

 Des anecdotes intéressantes?

Dans le cadre de mon boulot, j’ai soumis l’idée de monter une campagne de pub avec un biscuit chinois contenant le message  : « Vous ferez beaucoup de sorties culturelles ». Bref, en plus des affiches apposées un peu partout dans la ville, j’ai ajouté une photo sur Instagram. Ensuite, j’ai cherché les mots clés #biscuitschinois pour répandre la bonne nouvelle. J’ai eu des commentaires flatteurs des instagramers qui font toujours plaisir à lire.

Sinon dernièrement, lors d’une soirée 24hoursonvinyl (soirée qui présente un line-up de Djs en streaming durant 24 heures), j’ai pris une photo en indiquant comme location le bureau de Justin Trudeau (folie passagère). Et voilà, cela a fait un effet boule de neige, tout le monde a cru rapidement que les conseillers du bureau du député de Papineau dansaient en direct. Certains ont même envoyé des tweets de remerciements directement à Justin Trudeau. J’aurais vraiment aimé voir sa réaction le lendemain matin lorsqu’il a consulté son fil…

 Ta plus grande qualité en tant que gestionnaire de communauté? Ce qui te caractérise?

Sans prétention, je dirais un tout : ma rigueur, ma passion, ma bonne humeur et mon dévouement.

 Quels autres gestionnaires de communauté admires-tu? Qui t’influence?

Premièrement, je tiens à souligner que j’admire sincèrement tous les gestionnaires de communauté. Ceci dit, je tends une fleur à Jean-Philippe Rochette des Quais du Vieux-Port, Soizic d’Archambault, Andres Restrepo d’ARTV, Catherine Kouassi de la Plaza St-Hubert, Bianka Bernier du Quartier des spectacles qui a tendu le flambeau dernièrement à Éric Samson. Jacques A.Bouchard, mon collègue de la page de Villeray, et le gestionnaire derrière Météo Média dont j’ignore l’identité.

 Quels sont tes #FF tes incontournables?

Il y a tellement de monde qui entre dans cette catégorie…

Arts : @Houhouhahaa
Culture : @_Ubania, @NightLifemag, @mamerehipster, @sorstu_ca, @voir, @PatWhitecom
Pour rire : @PetitPetitGamin
Côté obscur : @SinistreMag
Passion : @Tinkerballi, @MEveTaillefer  @JoanieDuquette, @labibleurbaine
Mes collègues de radio : @EmilieMorneau, @JasonDupuis, @AnneTardif

Quel pourcentage de ton temps sur les médias sociaux consacres-tu à ton compte perso?

Beaucoup. Je ne saurais chiffrer.

 Si tu n’étais pas gestionnaire de communauté, tu ferais quoi?

J’imagine la première partie de mon titre soit coordonnatrice aux communications ou gestionnaire de projets. Parfois, je rêve aussi d’être Première ministre.

 Est-ce que tes amis et ta famille comprennent ce que tu fais, ou es-tu celle qui passe sa journée sur FB et Twitter?

Pour la portion, communications, oui et pour celle des réseaux sociaux, eh ben, je crois l’avoir expliqué en détails au dernier souper de Noël!

 Que recommandes-tu à quelqu’un qui désire faire cela comme métier?

De foncer, de lire, d’être réceptif, créatif, de s’amuser et de ne pas souhaiter faire du 9 à 5.

Pour suivre Marie-Eve Girard

Facebook
Twitter
Pinterest
Linkedin

*****

 

 

Autres portraits de gestionnaires :

 

 

 

 

Lecture

Démystifier le métier de gestionnaire de communauté au Québec
What does it take to be a social media strategist?
Les médias sociaux comme métie
5 phrases à ne pas dire a un community manager
10 qualities of a successful Social media manager
L’emploi du temps d’un community manager
Community managers : entre clichés et méconnaissance
La place du community manager dans les strategies social media
Caracteristics of a community manager 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *